Archives de la ville de Bordeaux

Archives de la Halle des RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Doléances et avis

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Messages : 281
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Archiviste de la Halle de Bordeaux

Doléances et avis Empty
MessageSujet: Doléances et avis   Doléances et avis EmptySam 2 Oct - 23:26

N.B. : La présentation n'est pas la même parce que ce topic est verrouillé.

Votre avis sur Bordeaux
OUI...Continuez
77% [ 7 ]
NON...c'est nul
0% [ 0 ]
Boff...peut mieux faire !
22% [ 2 ]

Total des votes : 9

Kadfael

Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 2708

Posté le: 14 Fév 2010 20:04 Sujet du message: [RP] Doléances et avis des Bordelais sur leur Ville

--------------------------------------------------------------------------------

Bonjour à vous Bordelaises, Bordelais,

J'ouvre comme en Janvier cette salle pour que vous donniez votre avis sur l'ensemble du travail en cours de l'équipe municipale, sur la situation économique, le marché et son approvisionnement, et tout autre sujet.


Faites le de manière efficace et que l'on puisse progresser, j'aime l'auto critique, c'est la meilleur manière d'avancer. Aller à la rencontre des Bordelais et même des voyageurs et des Guyennais présents en ville, tout le monde peut intervenir et donner son avis.


[HRP supprimé ! on ne parle pas de censure dans un RP LJD Kadfael

{Lilou}]

Je vous laisse aussi le pouvoir de voter ; 3 choix :
OUI...Continuez
NON...c'est nul
Boff ...peut mieux faire


Si vous décidez de voter, je vous invite à signer A voter et à donner votre humble avis sur la situation, car voter simplement n'apportera rien de positif dans l'analyse

Je souhaite une participation et un échange entre nous, je répondrai à tous

Merci à tous de votre participation
Kadfael
Votre Dévoué Maire
_________________


Revenir en haut de page


No_one



Inscrit le: 05 Juin 2009
Messages: 794

Posté le: 15 Fév 2010 00:44 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Bonjour! Moi aussi ? Super!

J'ai voté bof!
Pourquoi ? Parcequ'on peut toujours faire mieux et que...
Je suis Bordelaise, je paie des impots rubis sur l'ongle, je place des embauches à 21 écus, je consomme et voyez vous je n'aime pas la façon que vous avez alors que je n'ai jamais commis le moindre délit à Bordeaux de me mettre à l'écart et de ne jamais me répondre. Ca m'enerve alors que je suis sage. Pour dire je me reconnais plus!!! Et quand bien même je proposais il y a peu encore d'aider au rachat des poissons pour le concours. C'était franchement pas très dévoué de votre part, ni très sympa, Mr le Maire.


Alors pour passer à la partie des choses a arranger. Je vous engage à lire la Théorie des prix hauts. Ce traité est disponible à l'Université des Royaume d'ailleurs
Ce maire célèbre a de nombreux mandats à son actif dans la meme ville et son travail reconnu par les éminents economistes de notre royaume. Ca laisse réveur hein ?

Lui tend le document.

Citation:
Drag0nf1re a écrit:


"Disciple, je voyage de village en village, laissant derrière moi le texte ci-dessous,
afin que l'économie du royaume soit réfléchi de chacun et ainsi, renforcer si possible.
Ce texte dormait dans un de mes tiroirs depuis trop longtemps.
Je décide donc que tout le monde puisse profiter à sa lecture.
Voici donc : "


Bonjour,

Certaines personnes pensent qu'il est pertinent de vendre à bas prix afin d'aider les autres.
Ce long message à pour but de vous prouver qu'il n'en est rien et,
que cela provoque juste un appauvrissement général de toute la population.
Mais il vous montrera aussi qu'il existe bien d'autre moyen d'aider efficacement son prochain.
Ce message est très long mais, toute personne s'intéressant un peu à l'économie ou ayant une idée sur le sujet ce doit de le lire.

************************************************************************

Tout d'abord quelques généralités :
Comprenons qu'il faille faire un choix, soit l'on fait des économies
soit l'on augmente ses caractéristiques.
Faire les 2 en même temps est quasiment impossible.

Pour être riche et puissant il faut donc du temps.

Pour les personnes qui désirent systématiquement vendre leur production dans la demi-journée,
rappelons le temps de passage moyen d'un niveau à l'autre à partir du moment de son apparition,
si l'on respecte les consignes bien sur.

Pour le niveau 1 : 1 à 2 semaines
Pour le niveau 2 : 3-4 mois environ
Pour le niveau 3 : 1 an à 1 an et demi

Il faut donc penser à long terme, ne penser qu'à court terme ne peu que rallonger ces durées.
Ne pas vendre immédiatement sa production n'est donc pas bien grave.
Précisons également que certaines personne on mis beaucoup plus de temps,
mais ce sont des personnes qui n'ont pas suivi les recommandations faites. Que ce soit volontaire ou pas, le résultat reste le même :
"Une progression plus lente."

*********************************************************************
*********************************************************************

Maintenant que vaut-il mieux avoir pour s'enrichir rapidement :

Un marché avec des prix élevés ou un marché avec des prix bas ?

En fait un village est incapable d'écouler l'intégralité de sa production sans l'aide de la mairie,
la production étant supérieure aux besoins de la population.

La mairie achète donc beaucoup de produits sur le marché, essentiellement du blé et du maïs mais pas uniquement.
Au total environ 10% de la production globale est ainsi achetée.
Dans l'ensemble, la population vend donc plus de produits qu'elle n'en achète.
Et c'est justement cela qui nous permet de nous enrichir car,

Si l'on achète plus que l'on ne vend, on s'appauvrit.
C'est une évidence mais certains ont tendance à l'oublier.
Ensuite, tout est affaire de pourcentage :
Il est plus intéressant de vendre pour 100 écus et d'acheter pour 90 que de vendre pour 50 écus et d'acheter pour 45.
Le pourcentage n'a pas changé mais, le gain final est doublé.

Un marché fort est donc l'assurance d'un enrichissement plus important.

Comme l'on vend plus que l'on achète, il faut donc se placer du coté du vendeur et non de l'acheteur,
pour permettre à chacun de s'enrichir plus rapidement.
Bien sûr, ceci n'est valable que si le marché est équilibré au niveau des prix,
les grilles indicatives sont justement là, pour ça.

*********************************************************************
*********************************************************************
*********************************************************************

Maintenant, voici quelques chiffres :

Nous allons prendre un exemple concret avec le pain. Pourquoi le pain ?
C'est un produit de base, accessible à tous et que toutes personnes
désireuses de faire des économies consomment.
De plus, la production de sa matière première (le blé) n'est pas soumise à des aléas comme les carcasses,
cela rend les calculs plus simples.
Voyons ce qu'il se passerait si l'on désirait faire baisser son prix de 15 deniers (0.15 écus).

Pour obtenir ce résultat, nous pouvons agir sur 4 éléments différents :


- Le prix du blé
- Le prix du bois
- Le salaire du boulanger
- Le salaire du meunier

Etudions les cas un par un.

*** Le prix du blé ***

Plus de 50% de la production est faite par les niveaux 1, ce serait un peu donner d'une main pour prendre de l'autre,
il n'y a donc pas grand intérêt puisque ça revient à vouloir faire gagner de l'argent à tout le monde sur le dos des personnes les moins riches. Au final il n'y aura donc que les riches qui en profiteront vraiment.
Il vaut donc mieux s'axer sur les autres points.

*** Le prix du bois ***

Pour obtenir une baisse de 15 deniers sur le prix du pain,
il faudrait une baisse de 90 deniers sur le prix du bois :
Actuellement, un bûcheron expérimenté gagne en moyenne 21 écus (5 stère à 4.20),
cela ramènerait sont salaire à 16.50 écus (5 stères à 3.30). Soit, une perte de 4.50 écus par jour, 135 écus par mois,
et un salaire à peine plus haut que celui d'un mineur. Alors que cela nécessite 20 de force et de préférence,
40 d'intelligence pour être efficace. Ceci ne me semble pas acceptable.
Rappel : le bois est revendu 4.80 par la mairie car ce prix tient compte de la fabrication et de l'affûtage des haches. Ceci étant à la charge de la mairie et non pas du bûcheron.
La mairie ne gagne pas d'argent sur cela.

*** Le salaire des boulangers ***

En une journée, le boulanger produit 36 miches de pains.
Baisser son prix de 15 deniers provoque donc une perte journalière 5.40 écus, 162 écus sur un mois.
Avec une telle baisse de salaire les boulangers ne travailleront plus beaucoup dans leur échoppe,
préférant postuler à des offres d'emplois visibles à la mairie.
Il y aura donc moins d'offre intéressante pour les niveaux 1 puisqu'elles
seront prises d'assaut par des personnes à fort charisme qui ne travaillent plus dans leurs échoppes et,
un risque de pénurie de pain.

*** Le salaire des meuniers ***

Les meuniers devraient vendre leur farine 45 deniers moins chers,
soit une perte journalière de 4.50 écus, 135 écus par mois.
Elle est un peu plus faible que pour les boulangers mais reste conséquente et l'on obtient donc des effets identiques.

A ceci il faut ajouter les effets de bords.
Les artisans sont les plus gros consommateurs de nourriture comme la viande, le lait et les légumes.
Diminuer leur salaire fera qu'ils en consommeront moins.
Cela provoquera donc un ralentissement économique. On vendra moins,
on sera donc moins riche et l'on évoluera moins vite.

Nous venons de voir que les pertes seraient plutôt importantes, occasionnant de gros sacrifices pour certaines
catégories de la population. Mais, qu'y gagnerait un mangeur de pain ?
Il gagnerait 0.15 écus par jours, soit 4.50 écus par mois. Au bout de 4 mois,
il aura gagné à peine plus que l'équivalent d'une dure journée de labeur à la mine,
les artisans et les bûcherons auront perdu eux, plus de 500 écus
soit l'équivalent d'une cinquantaine de légumes par exemple.
Presque la production d'un champ de légumes sur la même période.
C'est donc l'équivalent de la production de plusieurs champs qui
ne trouveront plus acquéreur donc, un enrichissement moins rapide.

Bien sur un artisan en particulier, ne travaille pas tous les jours dans
son échoppe mais, il faut voir la profession dans son ensemble.

Certain pourrait penser qu'il serait pertinent de partager les pertes
entre les meuniers, boulangers et bûcherons. On voit bien que de
toute façon le gain est ridicule mais, les pertes restent conséquentes.
Les partager n'enlevant pas le fait que la perte est bien la. Lorsque
l'on s'engage sur cette voie sans réflexion, on ne comprend généralement
pas pourquoi l'on ne gagne pas plus d'argent qu'avant, et l'on a tendance
à vouloir continuer à faire baisser les prix pour obtenir l'effet escompté,
aggravant en fait, le problème. C'est un cercle vicieux dans lequel
il est dangereux de s'aventurer.

************************************************************************
************************************************************************
************************************************************************
************************************************************************

Maintenant plaçons-nous dans un autre cas de figure :

Prenons une personne fort riche et qui n'a pas besoin d'argent et
qui décide de produire quand même pour vendre sa production à très bas prix.

On peut penser que l'on aide quelqu'un en vendant à très bas prix.
Certes, la personne qui a profité de l'aubaine gagne quelques écus mais,
c'est à nouveau se placer du mauvais coté, puisqu'il a été montré qu'il
fallait ce placer du coté du vendeur et non de l'acheteur pour s'enrichir.

Voici un exemple concret :

Un maraîcher vend un légume à 7 écus au lieu de 11. La personne
qui l'achète gagne donc 4 écus. Mais vu la différence de prix, ils
seront certainement nombreux à le vouloir. Celui qui l'obtiendra aura
donc certainement un haut charisme donc, probablement pas le plus démunie.

La somme n'est pas négligeable mais, que pourra t-il acheter avec
les 4 écus ainsi gagnés ? Mis à part un sac de maïs, il n'y a pas grand chose.
Mais à coté de cela, un maraîcher va se retrouver avec un légume à 11 écus qui n'a pas été vendu.
Une personne avec un faible charisme certainement, une personne qui aurait certainement bien eu besoin
des 11 écus de cette vente.

On a donc d'un coté, une personne aisée qui a gagné 4 écus et de l'autre,
une personne de moindre expérience qui en a perdu 11. Pas terrible comme aide.

Et avec les 11 écus en question, qu'aurait-il pu acheter ?
Une bouteille de lait par exemple, ce qui est déjà mieux qu'un sac de maïs. C'est donc un éleveur bovin qui se retrouve lui aussi avec un invendu.
Et, comble de l'ironie, cet éleveur c'est peut être la personne qui a
acheté le légume à 7 écus, lui occasionnant une perte indirecte de 11 écus.

Ainsi l'on voit bien l'effet boule de neige que
l'on obtient avec cette action que l'on voulait altruiste au départ.

********************************************************
***********************************************************************
***********************************************************************
***********************************************************************
***********************************************************************

On pourrait donc croire que plus les prix sont élevés mieux c'est.
Ce n'est, quand même pas le cas. En fait, il faut garder un marché équilibré,
ce qui n'est pas forcement très facile car, il y a beaucoup de paramètres prendre
en compte et chaque ville a des obligations vis à vis du comté.

Les obligations en question sont gérées par le maire. Mais, si les prix sont trop élevés,
il n'est plus en mesure de les remplir.

Alors, comment agir au mieux pour soi-même et pour l'intérêt général ?

Ce n'est pas compliqué. Il n'y a que quelques points à respecter :

- Respectez les grilles de prix de la mairie pour vendre ;

- Ne pas systématiquement choisir le prix le moins cher ou le plus cher ;

- Il faut suivre le marché ;

- Ne pas vouloir forcement vendre à tout prix dans la journée sauf,
si l'on a plus de quoi se nourrir ;

- Les artisans doivent également respecter les salaires conseillers ;

- Ne pas stocker plusieurs semaines de production pour tout vendre
d'un coup, rien de tel pour pénaliser vos collègues ;

- Lors d'un achat, acheter les produits qui sont dans les prix conseillers.

On peut penser faire une bonne affaire en achetant un produit pas cher
mais en fait,
on lèse un producteur qui respecte les consignes pour le bien de tous.
Et demain, ce producteur lésé se sera peut-être vous.

*********************************************************************
*********************************************************************
*********************************************************************
*********************************************************************
*********************************************************************
*********************************************************************

Tout ceci est bien beau mais, tout le monde n'est pas forcement
intéressé par un enrichissement rapide. Ils sont des personnes
qui souhaitent sincèrement aider les autres financièrement parlant,
en ce moquant de s'enrichir soi-même. Alors, comment doit-on
se comporter si l'on est dans ce cas-là ?
Il existe plusieurs moyen, tout dépend de l'aide que vous voulez apporter.
En voici quelques-uns mais, il doit en exister d'autres :

- Passer des offres d'emplois un peu au-dessus du minimum légal,
Par exemple : offre 17 écus pour ramasser des légumes,
22 à 24 pour faire semer un champ de maïs par une personne
expérimentés (ou plus de carac) ;

- Si vous êtes bléïculteurs ou cultivateur de maïs,
vendez votre production à bas prix à la mairie ;

- Ne vendez pas l'intégralité de votre production sauf, s'il y a pénurie.
Stockez le reste ;
- N'achetez pas systématiquement les produits les moins chers,
vous ferez des heureux ;

- Essayez de voir s'il est possible de travailler pour la mairie à bas prix ;

- Si vous pouvez vous le permettre devenez noble,
c'est une des rares façons d'augmenter le nombre d'écus disponible
dans une ville (Mais bien-sûr, tout le monde ne peut pas puisque
cela coûte des euros et non pas des écus.).

*************************************************************************

Les moyens ne manquent pas donc, le tout étant de garder à l'esprit
que pour aider, il ne faut pas rentrer en concurrence avec les autres
en terme de prix de vente. Certain de ces moyens consistent à faire gagner des sous à la mairie, cela peut vous sembler aller à l'encontre de
ce que vous souhaitez faire. Mais, il faut savoir qu'avec cet argent gagné,
le maire peut entreprendre des actions pour le bien de tous. Par exemple le plus évident c'est le pain à un prix moindre, qui serait disponible à la taverne municipale (merci de le laisser aux plus démunis) et l'aide
aux éleveurs de moutons. Mais cela peut aussi permettre d'acheter
des produits dont la mairie n'a aucune utilité mais qui sont en trop
grand nombre sur le marché. Plus le la mairie peu acheter de produits
sur le marché, plus l'enrichissement de la population est grand,
à condition que le maire ne le fasse pas n'importe comment bien sur.


Je me passerai donc de commentaires, je doute pas qu'en bon gestionnaire vous saurez apprécier le bon sens de ces lignes. Nos concitoyens de même, ils ne sont pas crétins et nos producteurs encore moins quand il s'agit de leur pouvoir d'achat et de la vente de leur production. Sinon je vous trouve bien organisé dans l'importation même si le fruit manque souvent.

Ensuite. Je n'aime pas les animations proposées. Sans blague! Concours de potiches, lotos et autres cursus de cuisine qui d'ailleurs ne rencontrent pas un franc succes ni des records d'affluence.On se croirait dans une ville de ménagères à bigoudis. Le Port de La Lune est peu fréquenté, c'est pourtant le fleuron et l'atout majeur de notre cité. Avec les vignes...On pourrait sans doute axer certaines animations la dessus. Dame ralas j'en suis sûre saurait nous concocter ça avec l'équipe municipale. On a un cabinet médical dont la renomée commence à dépasser nos remparts même si evidément on y vient pas pour des raisons agréables mais bon...La boutique de tisserande aussi résiste et si j'y suis jamais entrée encore, il me tarde d'aller y dépenser en fanfreluches!

Il faudrait une auberge taverne pour les voyageurs de passage et tout nos visiteurs.Un tel lieu ne pourrait qu'encourager la fréquentation de notre ville(halle).


Le concours de péche était une bonne chose et à renouveler, pas de votre faute si avec la situation actuelle de la Guyenne les rachats sont compliqués.
Point positif les tavernes! Il y a du monde et c'est animé, je le vois en passant devant les fenêtres même si je peux pas y entrer aussi souvent que je le voudrai à cause du cerbere qui garde l'entrée..Ca doit venir des couettes...Pourtant y a pas d'âge pour la boulasse. ( probleme de firewall grrrrrrrr)
Ah oui j'oubliais, se serait bien de retrouver à la mairie les horaires des cours et les matières enseignées à l'Université. Les étudiants Bordelais le valent bien et tout le monde n'a pas la dispo pour hanter toutes ces batisses de Guyenne( fofo annexes), ni l'envie. L'accès à l'info doit être égalitaire et pour tout le monde.
Voilà dans la joie et la bonne humeur, sans insultes. Merci de votre attention.

Revenir en haut de page


Ralas



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 1204
Localisation: Bordeaux
Posté le: 15 Fév 2010 01:39 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

.A voté !

Ralas regarda la Damoiselle déplier son long parchemin et lui dit avec un sourire :

Damoiselle pas besoin d'avoir fait autant de recherches car jusqu'à la preuve du contraire personne n'a parlé de prix bas. Messire le Maire à dit en mairie :

Citation:

Affichage d'une grille des prix (En cours)




Les prix sont à l'étude et, en cours. Je crois que ça veut dire ce que ça veut dire. Non ?

Damoiselle, ne soyez pas impatiente, votre curiosité va bientôt être satisfaite puisque une étude est en cours et cette étude est basée sur le réel de la ville.
_________________


Revenir en haut de page


No_one



Inscrit le: 05 Juin 2009
Messages: 794

Posté le: 15 Fév 2010 02:41 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Harlem répond tout de go!

Il vaut mieux prévenir dans la vie vous savez car quand on parle de mettre les prix dans des grilles c'est souvent pour controler à tort l'inflation. Et obliger les gens à vendre pas cher pour laisser aux maires ou aux plus riches un monopole de rachat et de spéculation. Alors qu'une éco libérale se régule d'elle même pour le profit de tous, fonction de l'offre et de la demande.
Pis savez j'ai pas eu à chercher, j'ai ce texte en poche depuis que je l'ai découvert à l'université. Sorte de Livre des Vertus version économie. Je suis pas impatiente, personnelement aucune grille ne m'arrete si je la juge inadaptée. Puis le commerce je le fais là où ça rapporte. Prix hauts ou bas je sais me débrouiller. je parlais pas pour moi mais d'interet général.

D'ailleurs je parlais au maire non ? Ce sondage c'est son initiative et on n'est pas en campagne electorale.
Je vais pas le manger vous savez... J'aimerai bien qu'il me réponde sur ce sujet et sur le reste aussi.

Revenir en haut de page


Ginger



Inscrit le: 04 Déc 2009
Messages: 18

Posté le: 15 Fév 2010 06:39 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

A voté

Revenir en haut de page


Kadfael



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 2708

Posté le: 15 Fév 2010 08:32 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

A Voté

Dame Harlem, si je peux me permettre, permettez moi de vous demander où j'ai manqué de vous répondre, j'essaie de répondre à chacun des questions et des interventions des Bordelais, je m'en excuse si je n'ai pas vu la vôtre et je suis disponible pour vous répondre


D'ailleurs je vais le faire, non ça n'interesse pas la mairie que vous achetiez les poissons en vente, à ce jour comme à l'époque où vous l'avez proposez, surement pendant l'état des stocks en surplus je suppose ?


Dragon et moi on se connait, j'ai travailler 1 an à ses côtés, il me semble qu'il est flamand n'est ce pas ? enfin j'ai connu un homme du même nom en Flandres vers Dunkerque ou Bruges alors que j'étais maire de Gent, ville qui a vu ma naissance

Madame Harlem, je vous remercie d'avoir voté Bof ! car comme vous venez de le dire, on peut toujours faire mieux et c'est ce que nous essayons chaque jour de faire, faire mieux qu'hier, si vous avez des idées en animations, je ne vous empeche pas de les faire sur notre halle, vous pouvez m'écrire par courrier, si vous suivez ce que je mets chaque jour en mairie, je suis à votre écoute

En attendant nous perseverons pour les Bordelais


Pour les prix je crois que vous avez mal interprêté les paroles, l'équipe municipale est en cours d'analyse sur les prix pour éviter par exemple des pains à 7 écus et de voir des spéculateurs à Bordeaux
_________________


Revenir en haut de page


Fredegonde



Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 84

Posté le: 15 Fév 2010 16:53 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

a voté.
Fredegonde tend son petit parchemin à Mr le maire.
Excusez-moi d'interrompre votre conversation...Enchantée de vous avoir connu.
Et elle s'éclipse en se disant qu'il est important de s'intéresser à la vie de son bourg...

Revenir en haut de page


Kadfael



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 2708

Posté le: 15 Fév 2010 18:41 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Kadfael se retourna vers la dame qui l'interpella, il lui répondit avec un large sourire


Enchanté Madame, vous ne me dérangez pas et je vous remercie de votre participation, en effet, il faut s'interesser à sa ville et l'aider à son développement, la raison de ces doléances est fait pour recenser vos idées et commentaires
_________________


Revenir en haut de page


No_one



Inscrit le: 05 Juin 2009
Messages: 794

Posté le: 15 Fév 2010 22:00 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Harlem répondit.

Ca par exemple ! Vous avez de la chance de connaitre si brillant economiste. Ca change tout ça...

Murmura t'elle pensive.Ou comment un maire qu'elle aimait pas trop remonta dans son estime. Un peu car le cirage c'était pas pour elle puis elle aimait pas les grilles, jugeant la spéculation intelligente necessaire. Suffisait de savoir etre raisonnable comme elle le faisait depuis toujours. Sauf en temps de guerre. Là c'était pas pareil. Elle poursuivit.

Des idées j'en ai toujours, je verrai donc. J'aime aussi l'animation. Et pas forcément celle qui se fait des remparts.

Harlem sourit taquine pour le moins en se gratouillant le nez.

Dommage pour le poisson j'avais de la demande ailleurs mais bon devez avoir vos MA attitrés. Au moins je me chargerai pas à outrance. C'est pas le moment...

Harlem s'assombrit un instant car l'ère des charettes lui causait bien du souci.

Pour le reste, je vous remercie d'avoir répondu, j'y croyais plus. Bien j'ai plus de questions et j'ai des tas de choses à faire alors bonne fin de journée.

Harlem salua et retourna à ses affaires. Glissant à Dame Ralas au passage:

Prenez soin de mes pieds de vignes, j'y tiens beaucoup. m'enfin vous manquez pas de charisme, ni de force, encore moins d'intelligence. Ca se voit. Je laisse toujours de quoi boire pour ceux qui y officient. Bon courage.

La dame en question ayant postulé à cet emploi, Harlem maniaque en affaires la savait soigneuse. Ca se voyait sur elle. Aussi c'est coeur serein qu'elle disparut au bout de la rue. Elle aimait bien Bordeaux. Ses vignes et son port surtout!

Revenir en haut de page


Arnaudix



Inscrit le: 05 Oct 2008
Messages: 159

Posté le: 16 Fév 2010 12:23 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

J'ai voté

Je suis un nouveau arrivant à Bordeaux, mais j'y suis venu pour y resté quand même un certain temps, j'ai donc décidé d'encourager Monsieur le Maire avec qui j'ai déjà eu l'occasion de parler.
_________________
Ambassadeur de Franche-Comté attaché au Duché de Guyenne

Revenir en haut de page


Kadfael



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 2708

Posté le: 16 Fév 2010 12:39 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Kadfael se retourna vers le nouvel arrivant et le remercia



Merci, vous pouvez m'appeler Kadfael si vous le souhaitez,

Je vous souhaite la bienvenu Arnaudix, si vous avez des questions je suis à votre disposition
_________________


Revenir en haut de page


Fredegonde



Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 84

Posté le: 16 Fév 2010 13:56 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Fredegonde observa le nouvel arrivant avec sympathie.
" Bonjour, moi aussi je suis nouvelle dans le bourg. J'espère que vous aurez un si bon accueil que moi!" lui dit-elle en lui souriant.
Elle se tourna vers Mr le maire, c'était lui le premier qui l'avait contacté.
"Je vous remercie, je n'hésiterai pas à vous demander conseil, sachez que je souhaite m'investir dans le bourg, apporter mes compétences".
Si du moins il avait besoin d'elle pensa-t-elle.
Elle lui fit une petite révérence, salua l'assemblée et partit chercher un emploi pour la journée.

Revenir en haut de page


Kadfael



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 2708

Posté le: 16 Fév 2010 20:06 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Kadfael sourit de l'intervention désespérée de Harlem...s, avait il dit la vérité pour que cette personne soit blessée à ce point ?

Kadfael n'avancait jamais rien sans preuve, et s'il le fallait il dévoilerait la vérité le moment venu, mais surtout ce qu'il n'aimait pas c'était le chantage qu'il subissait...enfin que des faits malsains

Il en ferait appel à la censur en cas d'extrême urgence


Madame,
J'ai bien expliqué les règles pour ces doléances, si vous sortez de l'objectif, vous n'êtes plus la bienvenu, sachez le ! et j'utiliserai la justice si vous ne respectez pas les règles. Vous manquez de respect au Maire en m'insultant de Crétin je vous demande donc de vous reprendre !


Puis Kad se retourna


Frédégonde, Arnaudix, et tout autre Bordelais ainsi que vous Harlem...s
Bienvenu à vous jeunes Bordelais, si vous avez des questions ou des idées nouvelles pour notre ville je suis à votre écoute, les doléances sont faites pour ça, n'hésitez pas à vous exprimer mais comme je l'ai dit dans la joie et la bonne humeur et surtout dans le respect d'autrui, qu'il est mieux de se respecter, car pour être respecter, il faut d'abord respecter autrui vous êtes d'accord ?


Kadfael les regarda et attendit réponses[/i]
_________________


Revenir en haut de page


Anna.marie



Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 58

Posté le: 16 Fév 2010 20:52 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Anna, récente Bordelaise revenant du marché les paniers pleins de marchandises, entendit le Maire haranguer la population afin d'être plus proche de celle-ci. Quand on est "la nouvelle" on évite de se mettre en avant pour ne pas se retrouver dans une situation trop instable vis à vis de la population.

Elle était donc restée aux alentours de l'estrade écoutant l'annonce quand une autre demoiselle qu'elle ne connaissait pas s'était approché les bras chargés de parchemins noircit par les chiffres et les démonstrations.

Intriguée, elle avait écouté, arquant les sourcils lors de l'échauffement des tons de chacun. Alors que l'une des protagonistes semblait s'éloigner, Anna s'était déplacée afin de l'intercepter.

Dame, excusez moi, elle fit une petite révérence protocolaire comme on lui avait appris, veuillez pardonner que je vous prenne de votre temps ainsi, mais je fut comment dire... subjuguée par vos explications même si je dois avouer qu'elle dépasse mon niveau de compétence et de beaucoup. Il est dommage que vous quittiez ainsi la discussion. Lorsque l'on a les compétences que vous présentez, il est bon souvent de les exprimer afin de faire taire ceux qui en sont jaloux. Elle glissa un sourire en terminant sa phrase.

Mais je ne souhaiterais pas plus vous importunez.

Elle se reculait déja pour repartir auprès du maire, quelques questions en tête à lui poser.

Revenir en haut de page


Pnjisette



Inscrit le: 07 Oct 2008
Messages: 1294

Posté le: 16 Fév 2010 21:36 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------



Prévenue de l'ouverture d'un sondage par le Maire, la jeune Maledent de Feytiat n'hésite pas une seconde, même si lorsqu'elle a tenté d'ouvrir le dialogue sur la gestion de la capitale et du reste c'est terminé par un silence total de celui ci à l'Auberge du Cochon grillé.
Arrivée en place et lieu, Clémence se contente tout d'abord d'écouter. Encore « l'auto critique » soit disant apprécié, la jeune fille n'arrive pas à le croire après plusieurs échange avec le maire...mais peut-être que cette fois ci cela irait mieux, après tout leur échange sur les mines s'étaient bien déroulé.
Une jeune fille a peine plus vieille que Clémence prend alors la parole...la Compalite est bien surprise d'entendre de tel propos. Bien plus surprise de découvrir le parchemin qui transit de main en main pour les lettrés.

*Cela est mot pour mot le texte que j'ai dévoilé sur Bordeaux il y a de cela 1 mois...et suite auquel il n'y a plus eu aucune intervention.*

Elle porte un regard, sur cette jeune fille...qui était-elle? Elle ne s'était pas présenté, ce qui est fâcheux si elle souhaite la retrouver.
La discussion se poursuis sur des tons tout à fait convenable..qu'il est agréable d'assister à des échange sans agressivité. Bien différent que de lors des élections...Clémence chasse bien vite cette pensée qui noircit l'image du maire à ses yeux. Tout le monde à droit à deuxième chance, tout comme le Très Haut l'accorde à chacun d'entre eux.

Un sourire intérieur quant à la remarque sur le fait que le texte soit l'équivalent du livre des Vertus. Pour la jeune fille c'est également le cas, à croire qu'elle n'était pas seule à avoir cette vision des choses en la ville Bordelaise.

Et d'un coup la pièce semble s'imprégner de mauvaise tensions, dégager tout d'abord par le maire. La jeune Maledent de Feytiat a l'impression qu'il ne dit pas ce qu'il pense...que pensée et parole semblent complètement en désaccord, qu'il y a quelque chose avec la jeune fille qui a pris parole et lui. Mais elle se dit que ce n'est qu'une impression...d'un coup le maire se remet à parler...mais à qui?
Un regard alentour pour savoir qui ayant insulter le maire? N'ayant rien entendu...

Et le fameux respect lancé par le maire qui une nouvelle fois semble faux...pour une raison que Clémence ignore.

*Bon cela suffit ces impressions...comment voulez vous que je lui accorde seconde chance si je ressens ce genre de chose?* S'adressant à elle même en pensé, ainsi qu'au Très Haut qui semblait s'amuser avec elle

Se penchant vers le garde qui l'accompagne, elle lui murmure quelques mots, avant de s'avancer, main sur le pommeau de son épée.

Etant Bordelaise, je n'ai pu manquer l'invitation de notre maire pour discuter. J'espère que vous continuerez à rester calme et que cela ne partira pas en irrespect comme lors des élections envers votre "opposant". Oups...bah c'est fin ca....ces impressions avaient pris le pas sur ses paroles...c'est ça quand on a reçu la franchise et l'honnêteté de sa mère....

Humm! Excusez moi...parfaitement sincère, main qui se ressers sur le pommeau et inclinaison de la tête.

Je me présente, Damoiselle Clémence Maledent de Feytiat – Compalite. s'adressant plus à ceux qui ne la connaitraient pas encore, plus qu'au maire...toujours accompagné d'autant de fierté à prononcer son nom de famille

Puisque vous souhaitez engager la discussion, je vous invite à réfléchir fortement dans le même sens que la jeune fille qui a pris parole. J'ai appliqué moi même ces principes sur Pau il y a quelque temps et les habitants se sont enrichi, tout autant que la mairie.
Je vous montrerai le décret que j'ai en partie apporté en la capitale Paloise. Il assure protection sans faille du marché, en tout cas pour moi elle le fut, tout en permettant une liberté impressionnante.

Oui! Car la jeune Compalite avait tout prévu...ou presque. Étonnant? Non! Simplement l'expérience de la vie en politique et l'espoir qu'un jour elle serait entendu, qu'une poignée ouvriraient les yeux, réfléchiraient comme nous l'a enseigné Aristote au lieu de simplement suivre ce qui existe et des pensées plus ou moins « fausses ».

Autrement j'aurai une question concernant le marché, afin de comprendre votre gestion économique...car j'avoue avoir du mal. J'ai déjà tenté par le passé, mais la discussion a rapidement dénoué sur un silence de votre part. Ceci ne somme point comme une agression/remarque de la bouche de Clémence, car elle ne le pense pas. Il avait certainement dû avoir l'esprit préoccupé à cette période et en avait oublié de lui répondre...elle se contente de le préciser afin d'espérer que cela l'aide à se souvenir de ses efforts passées.

Pourquoi la mairie continu-t-elle d'acheter le poisson aux pêcheurs qu'au prix de 17,50 écus, alors que la Fédération des pêcheurs lutte pour que tout poisson soit vendu au prix minimum de 18 écus par les pêcheurs?
J'ajouterai à cela...pourquoi la mairie vend-elle la viande à 17,55 écus et de la laine à 12,00 écus uniquement? Pourquoi ses chiffres?

Là...elle a une idée derrière la tête, mais avant de la développer, elle préfère connaître la raison du pourquoi et du comment, afin de pouvoir analyser les données, les comparées aux siennes et répondre avec toute les cartes en main.

[Pendant ce temps là]

Le garde savait suivit la jeune fille au parchemin sur lequel Clémence s'appuie depuis des années. Une fois à sa porté, il hésite ne sachant comment l'aborder et finit par toussoter. Après tout il n'est pas engagé pour parler à d'aussi jolie jeune fille...il devait simplement assurer leur protection en général. Lorsqu'il pu prendre la parole, après avoir incliner le buste en direction de celle ci et de la femme à ses côtés.

Huumm! Excusez moi Damoiselle!

Je...euh...Je suis envoyé par Damoiselle Clémence Maledent de Feytiat – Compalite. Votre intervention l'a euh...enfin...de ce que j'ai compris, elle a la même opinion que vous et elle possède le même parchemin que vous.

Elle apprécierait que vous lui fournissiez un lieu où elle pourrait prendre contact avec vous.

Tête qui se baisse du jeune homme, n'osant la regarder dans les yeux, son cœur battant la chamade. Peur de paraître ridicule devant cette demoiselle, mais aussi peur d'avoir oublié quelque chose et que la jeune Compalite le fasse fouetter. Il ne l'avait jamais vu faire faire pareil chose, mais elle était si froide et si distante qu'il s'imaginait les pires atrocités de celle qui l'emploi.

{Pluton}
Invité





Posté le: 16 Fév 2010 21:43 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Topic verrouillé pour deux raisons d'une part les dérapages HRP et secondo à la demande du joueur qui en est à l'origine. Vous êtes là pour jouer, alors jouer.

{Pluton}

Archivage terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://archivesbordeaux.forumactif.com
 
Doléances et avis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avis à tous les corps de métiers
» Antenocitis, besoin d'avis...
» [eldar - tactiques]Le nouveau codex eldar: impressions, avis, etc
» [Elfes Sylvains] Vos avis
» CDF Legacy votre avis nous intéresse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de la ville de Bordeaux :: Mairie - Divers :: Doléances et avis des Bordelais sur leur Ville - 14 février 1458-
Sauter vers: