Archives de la ville de Bordeaux

Archives de la Halle des RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Du 16 juin 1459 au...

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Messages : 281
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Archiviste de la Halle de Bordeaux

Du 16 juin 1459 au... Empty
MessageSujet: Du 16 juin 1459 au...   Du 16 juin 1459 au... EmptyLun 8 Aoû - 10:52

Samsa a écrit:
[hrp]Suite du RP du topic "Quand la bêtise s'installe".RP ouvert à tous Very Happy[/hrp]

D'un bond,elle se remit debout.Elle mit un licol à Hidalgo et Carotte et siffla son chien.Elle lui mit une laisse autours de son collier et les emmena en haut de la falaise.Son visage était fermé,ses yeux semblait plus sombres et ses sourcils légèrement froncés lui donnait l'air d'une envie de meurtre.Pas faux d'un côté...Passons!Arrivée là-haut,elle attacha Hidalgo et Carotte à un arbre,attachant ensuite Falko à un autre,un peu plus loin.La vagabonde s'empara de la boite et des parchemins.Sortant une plume de sa sacoche,elle commença à écrire un "T" sur le papier.Elle s'interrompit.Elle ne devait pas agir ainsi,sur un coup de tête,alors qu'elle était en colère;en colère contre elle-même en plus.Non,elle devait encore attendre...Mais cela faisait tellement longtemps qu'elle rongeait son frein!Tant de projets qu'elle avait montés,qui étaient mort-né,tant de déceptions!C'était plus qu'elle n'en pouvait tenir.

Allez Sam,merdasse!Ca fait combien de temps que tu te dis que tu dois le faire?!Combien de temps que tu trompes les gens sur ton état?!Combien de temps que tu souffres en silence?!Tu aurais dû rejoindre Zyg bien avant,et Nina aussi,maintenant!Tu as plein de défauts que tu t'efforces de cacher,alors l'égoïsme en plus,ça fera quoi?Toi aussi,va-t-en...

Sam sortit son couteau et,d'un geste sûr et sans hésitation,sur le rocher contre lequel elle était adossée,elle grava:"16 juin 1459".Puis elle se mit à écrire ses parchemins...

Samsa a écrit:
Premier parchemin de Sam:

[rp]LETTRE:

A tous ceux qui me liront,saluté!

On m'a toujours dit que "l'ignorance est la pire des souffrances".Alors,dans ces lignes qui vont suivre,je vais faire en sorte que vous ne disiez jamais cela de ma décision.

Personne ne me connait réellement.Oh non,personne.Ou,tout du moins,personne ne connait mes défauts:jalouse,pour commencer.J'ai fais en sorte que jamais vous ne connaissiez ce terrible défaut...Hypocrite,en second.Oooohhh oui!Diantre...Combien de fois vous ai-je trompé en vous disant "contente pour toi" alors qu'au fond de moi,je bouillais de jalousie justement?J'en ai honte...Ce n'est pas que je n'étais pas contente pour vous,mais je vous enviais énormément...Et pour "finir",possessive.Oulàlàlà!Possessive à un point!Là aussi,j'ai tout fait pour le cacher,mais les yeux ne mentent jamais,et mon regard m'a souvent trahis,je le sais...Sans doute ce trait de caractère qui m'a le plus tué d'ailleurs...
Contre tous ces défauts,j'ai dressé une façade.Une façade qui vous faisait voir,et peut-être croire,à une jeune fille drôle,toujours de bonne humeur,sans aucuns soucis.Au fond,ce n'était pas totalement faux...Mais je ne l'étais pas toujours.Contre ces défauts,quand vous aviez tous le dos tourné,je me battais.Je luttais contre moi-même,et la guerre était perdue d'avance...J'ai essayé de me changer et ça m'a tué.Cruelle leçon de vie.Mais je ne regrette rien.J'ai très souvent essayé de continuer de vivre,sans Zyg au début.J'ai repris goût à la vie avec lenteur...Et puis plusieurs facteurs ont fait que.

Oh,s'il vous plait,rendez-moi service...Ne vous culpabiliser pas...Je suis seule coupable.Ne vous dites pas "si je l'avais vu" ou "si j'avais su" ou même,"j'aurais dû lui en parler,je le savais!".Non,vous ne saviez pas...En supposant que vous saviez,ce n'était là que la partie visible de l'iceberg.
Ne me retenez pas...Je sais que je suis égoïste de partir,de vous laissez dans votre peine et votre douleur...Et j'en suis pas fière.Mais je ne peux plus rester dans ce monde.Et vous donc?Ne seriez pas aussi un peu égoïste en voulant me retenir?Me laisser vivre dans mes souffrances qui ne seront jamais guéri?J'ai trop essayé et attendue de voir si,un jour,je serais vraiment comme avant:ce ne fut jamais le cas et ce n'est pas maintenant que ça va changer.

Sur le chemin de la vie,je ne fais que prendre de l'avance...Au bout,nous nous retrouverons...Et,promis,je serais toujours cultivatrice de Bêtises,toujours aussi bête(même si vous n'y avez jamais trop cru hein...?)."Cultivatrice de Bêtises un jour,cultivatrice de Bêtises toujours"!

A tous,je vous dis un grand MERCI,merci pour tout:un sourire,une parole,un rire;un compliment,une blague,n'importe quoi.Ce fut un plaisir,une joie,un bonheur de vous connaitre.J'espère vous avoir apportez autant que vous,vous m'avez apporté...

A peluche;
Samsa de la Culture de Bêtises,dict Sam,l'unique cultivatrice de Bêtises du Royaume.[/rp]

Second parchemin de Sam:

[rp]TESTAMENT

A Lau,mon amie,ma sœur,toujours là pour moi,je lègue:mon titre d'unique cultivatrice de Bêtises du Royaume,car elle a su s'en montrer digne,ainsi que mon ânesse Carotte,pour sa petite Maélys.De la part de super tata ma cocotte!
A ma soeurette de cœur,Viviemoi,raison de mon appartenance à Bordeaux,je lègue:Tous mes biens,maison comprise,car c'est en partie pour elle et grâce à elle qu'elle est debout.
A Sixsous,pour des raisons qu'il connait,je lègue:Mon âne Hidalgo,mon plus fidèle compagnon,s'il veut bien de lui.Je sais qu'il sera bien...
A Edenrand,parce que c'est sans doute mon meilleur ami,je lègue:Mon chien Falko,adorable Beauceron,s'il veut bien de lui.Pareillement,je sais qu'il sera bien là...Un bon chien de garde en plus!
A la ville de Bordeaux,pour m'avoir accueilli et tant d'autres chose,je lègue:Tous mes écus.Sûre que ça servira![/rp]

Dernier parchemin de Sam

[rp]A METTRE SUR MA TOMBE:

"Samsa de la Culture de Bêtises,dict Sam.Première cultivatrice de Bêtises du Royaume de France.
J'ai vu le monde et je lui ai dis "saluté!".Je n'ai pas su m'y adapté,et je suis partie sur un "à peluche",rejoindre ceux qui étaient partis avant moi..."[/rp]

Samsa a écrit:
Sam rangea les parchemins dans la boite qu'elle remit à terre.Elle alla donner une dernière caresse à chacun de ses compagnons et posa sa bourse à terre.
Elle alla voir le bord de la falaise.En contre-bas,la mer était déchainée et les vagues se brisait contre la paroi verticale.Il était clair que si la vagabonde sautait,elle finirait broyer contre la falaise.
Sam recula de 15 pas et,lors de ses 15 pas,elle revoyait ses amis...Là ou plus là,qu'importe.Quelques larmes coulèrent le long de ses joues poussiéreuses.Bien vîte,Sam les essuya;pas le moment!Elle se retourna,prit une grande inspiration et se mit à courir dans l'herbe verte.Sa vie défila devant ses yeux...
Chinon,Zyg,ses amis Chinonais,les débuts de son métier,Nina,Vivie,Bordeaux,prévision d'emménager à Bordeaux,la mort de Zyg,son chagrin inconsolable,l'arrivée de Nina,ses prétendants,Six,Lau,la mort de Nina...Oooohh,diantre!Et ce n'en est que la surface!
Enfin,son pied droit pris appui sur le bord de la falaise,alors que son corps se lançait en même temps.Son pied gauche était déjà au-dessus du vide et sa jambe droite se fléchit...La vie de Sam défila de nouveau,plus rapidement cette fois,devant ses yeux.Brusquement,elle poussa sur sa jambe droite en appui,pliée,et,lorsque son pied eut quitter la terre ferme,un flash apparu devant ses yeux:tous ses amis,mort et vivants,étaient rassemblés...Tous...
Sam sauta dans le vide,le plus loin possible...Le flash disaprut,révélant l'étendue d'eau et la hauteur vertigineuse où elle était...


I BELIEVE I CAN FLYYYYYYY!!!Hurla-t-elle à s'en rendre aphone,alors qu'elle planait.

Lorsqu'elle amorça sa descente,elle hurla de nouveau:


CULTIVATRICE DE BÊTISES UN JOUR,CULTIVATRICE DE BÊTISES TOUJOURS!!!

Sam entra dans la mer,faisant jaillir des gerbes d'eau et d'écumes.Les cercles dans l'eau s'évanouirent bien vite sous l'influences des vagues et le ciel fut de nouveau silencieux...

Sam,la cultivatrice de Bêtises,avait disparue dans la mer rugissante...

Lau a écrit:
Lau, accompagnée de Maélys, était partit rendre visite à Sam. Elle arriva chez elle, toqua à la porte. Personne. Elle regarda partout autour d'elle. Personne. Elle alla voir vers le champs. Personne. Elle se dit que Sam ne devait pas être chez elle. C'est en repartant qu'elle aperçut au loin Hidalgo, Carotte et Falko, près de la falaise.

Ni une ni deux, Lau se précipita en direction des animaux. Elle savait que Sam ne bougeait jamais sans eux, donc là ou ils étaient, Sam y était aussi. Elle arriva, puis chercha partout Sam du regard.


Saaaaaaaaaaaaaaam, tu es la ? Saaaaaaaaaaaaaaaaaaaam ?

Aucune réponse. Lau devenait peu à peu inquiète. Elle continua à scruter l'horizon quand Maélys s'approcha d'elle avec une boîte à la main.

Où as tu trouvé ca ma chérie ?

Lau prit la boîte et l'ouvrit pour y découvrir 3 parchemins. Elle les lu attentivement avant de hurler.

SAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAM !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Lau était complètement paniquée. Elle ne savait plus quoi faire. Perdre sa Sam ? Sa soeur de coeur ? La marraine de sa fille ? Non hors de question. Elle regarda la mer du haut de la falaise. Mais c'était trop loin pour y voir quoique ce soit. Alors, elle prit Maélys dans ses bras pour se rendre en bas de la falaise. Elle était sure que Sam l'avait fait. Cette fois-ci, ce n'était pas une blague de sa part.

Samsa a écrit:
[Dans la mer...]

Malmené par les vagues,Sam se laissait faire...Elle attendait le choc contre la paroi rocheuse,le choc qui lui briserait le crâne,puis le squelette entier,la libérant de cette vie...Depuis combien de temps était-elle dans l'eau?Aucune idée.Tantôt le roulement des vagues la coulait,tantôt il la remontait brièvement à la surface et Sam prenait,instinctivement,une petite bouffée d'air.Elle s'attendait à entendre son subconscient et elle n'eut pas tort:

Tu l'as fait...
Oui,enfin...J'ai été lâche envers la vie,mais courageuse envers la mort.Gardons une idée optimiste...J'ai eu raison,hein?


Pas de réponse.Les yeux fermés,Sam attendait.Soudain,le choc tant attendu se produisit:son bras gauche heurta violemment quelque chose de dur.

Ça y est...Zyg,me voilà...Nous serons enfin ensemble,hein...Toutes les deux...A embêter le Très-Haut...Pensa-t-elle.

Second choc qui lui arracha une grimace.Aux côtes celui-ci.La douleur fut cuisante et lancinante.Mais bon sang,quand allait-elle enfin subir le coup fatal?!Un autre choc,tout aussi violent que les autres,à l'épaule droite cette fois.Des larmes coulèrent sous les paupières crispées de Sam,se mêlant à l'eau salée de la mer.Quelle douleur,mais quelle douleur!Soudain,un mal atroce lui venant de la tête la fit sombrer dans l'inconscience la plus total...


[Sur une petite plage...]

Sam avait l'impression de flotter...Était-ce cette impression là qu'on avait quand on était morte?Voyons,à quoi ressemblait l'environnement...?Hum...Il parait que le Paradis était illuminé...Pourquoi faisait-il tout noir alors?Bah...Après tout,le Paradis,personne ne l'avait vu!Ou,du moins,personne n'était venue en parler!Bon,où était Zyg?Sam essaya de crier,mais aucun son ne se fit entendre.Elle essaya encore,avec tout la volonté du monde de crier "Zyyyyyyg!!",mais rien...Ah!Quoique...Un "kouak kouak kouak!" lui parvint...Le Très-Haut s'amusait-il à imiter les oiseaux?Un autre bruit fit son apparition..."Woush....Woush....Woush...".Gné?
Sam essaya d'ouvrir les yeux,quand lui vint une affreuse douleur de partout;de sa jambe,de son bras,de ses côtes,de son épaule et de son front.Pourquoi n'était-elle pas délivrée de ses souffrances?Avait-elle atterri en Enfer?Qu'importe où elle serait,du moment que son amie y soit aussi.Quelque chose de chaud lui coulait juste au-dessus du sourcil.
Progressivement,elle sentit sa main...Elle bougea faiblement un doigt et capta quelque chose qui n'avait rien du toucher d'un nuage...C'était plutôt rugueux,et ça n'opposait aucune résistance au faible mouvement du doigt.Qu'était-ce?Il fallait savoir!Puis,autre chose lui parvint...C'était comme sur son front...Chaud et,maintenant qu'elle le sentait sur sa main,c'était poisseux.Envers et contre tout,surtout la douleur,Sam ouvrit légèrement les paupières.Aussitôt,la lumière l'éblouit;elle les referma.Si le Paradis était éblouissant,alors elle y était!Elle essaya encore une fois de regarder...Elle réussi,mais voyait flou...

Du 16 juin 1459 au... Mouettesgoelandsfrance1

Gné?Qu'étais-ce?Des oiseaux?Sam déporta le regard un peu plus loin,ne bougeant cependant pas d'un poil,ayant affreusement mal partout.

Du 16 juin 1459 au... Breplagesable2w

La respiration de Sam était déjà rauque et lente,mais alors là,elle fut carrément coupé...Comment était-ce possible?Comment pouvait-elle avoir mal,saigner même,être sur du sable,voir une plage,la mer,les vagues et des oiseaux?Comment pouvait-elle entendre tout ça?Comment pouvait-elle voir?Lentement mais sûrement,la réponse fit son petit chemin dans l'esprit de la vagabonde...Soudain:


...Et tu t'es raté...

Non...Non!Non,ce n'était pas possible!Elle avait sauté d'une falaise vertigineuse!La mer était déchainée en bas!Comment était-ce possible?!

Doucement,la main de Sam serra le sable et,bien que faiblement soit-il,la rage l'animait.Son visage se déforma sous la douleur,moral et physique,pendant que les larmes coulaient,sans sanglots pour s'éviter d'être secoué et de souffrir encore plus,sur ses joues.Elles se mêlaient au sang écarlate qui lui dégoulinait de la plaie au front jusqu'aux joues...Prise dans sa douleur,Sam laissait ses larmes couler,émettant de temps à autre quelques gémissements...


[Ce qui était arrivé à Sam]

Comment avait-elle survécu?Pas compliquer:

En sautant le plus loin possible,Sam avait évité le courant mortel qui l'aurait effectivement précipiter contre la falaise,ne lui laissant aucune chance.Elle avait atterri dans un courant qui l'en avait éloigné,l'entrainant vers une plage...Mais avant cette plage,il y avait eu un récif rocheux.Premier choc contre un rocher:bras gauche cassé.Deuxième choc:une côte de briser,deux de fêlés.Troisième choc:épaule déboité."Dernier" choc:un rocher la touchant au front,lui faisant perdre connaissance et la marquant d'une plaie.Plusieurs autres plaies de ci de là,alors que Sam était déjà inconsciente.Respiration lente et rauque,bruyante.

Sam était en vie...

Lau a écrit:
Lau descendit du plus vite qu'elle pouvait de la falaise pour se rendre à l'endroit où Sam aurait pu, elle l'espérait, echouée. Elle espérait arrivée à temps, pouvoir conduire Sam chez Doc, pouvoir lui sauver la vie. Au plus profond d'elle, elle sentait que Sam était belle et bien envie.

Arrivée en bas, elle regarda tout d'abord tout près de la falaise.


SSSAAAAAAAAAAAAAM TU ES LAAA ? SAAAAAAAAAAM

Elle avait beau crier de toutes ses forces, elle ne reçue aucune réponse. Elle continua de scuter l'horizon, mais rien. Elle ne voyait rien. Elle se mit alors à parcourir la plage en long, en large et en travers, dans l'espoir de la retrouver.

SAAAAAAAAAAAAAAAAM, S'IL TE PLAIT REPONDS SAAAAAAAAAAM

Toujours aucune réponse. Tout d'un coup, elle aperçut au loin une forme sur la plage, une forme qui ressemblait à une être humain couchée sur la plage. Elle s'y dirigea au plus vite, en espérant que ce soit elle...

Samsa a écrit:
Sam souffrait atrocement...De son épaule et de ses côtes surtout.Soudain,couvrant légèrement les bruits alentours,elle crut entendre un cri...

Kouak kouak SSSSSSAAAAA woush...AAAAAAAA...Woush....Kouak kouak kouak AAAMMMM!!

Elle s'arrêta subitement de pleurer,pour écouter.Le cri se répéta.Oui,c'est elle qu'on appelait!Elle aurait voulu crier,mais s'époumoner ne semblait pas encore possible.Elle aurait voulu lever un bras,mais l'un comme l'autre ne répondait pas...Alors,elle plissa les yeux.Sur la plage,au loin,elle distinguait quelque chose d'encore petit et flou...Mais ce n'était pas une mouette,déjà ça!Peut-être que cette personne pourrait l'aider?Lui apporter quelques soulagement à sa douleur?
Oh oui,Sam voulait vivre à présent!Elle avait vue la mort de près,trop près.Et cette dernière l'avait rejeté.


"La vie ne vaut rien,mais rien ne vaut la vie"...Tu le sais maintenant.

Sam cligna faiblement des yeux,puis les ferma lentement...
Elle avait enfreinte une règle de cultivatrice de Bêtises,à savoir,ne jamais désespérer...Elle s'était battu contre elle même pour changer son caractère,sa nature...Elle n'en n'avait rien dit à personne,ou,tout du moins,jamais précisément...Sam avait commit quelque chose d'affreux...

Lau a écrit:
Lau se dépêcha sur la plage pour rejoindre au plus vite ce qu'elle voyait au loin. Malheureusement, il s'agissait juste d'un villageois de Bordeaux qui se faisait bronzer.

Elle continua ses recherches, commencait à désespérer.


Non Lau, sois optimiste, tu vas la retrouver.

Elle scruta l'horizon, la plage et c'est la qu'elle aperçut de nouveau une silhouette ressemblant à ue être humain. Elle s'approcha à grand pas, toujours avec Maélys dans les bras, et elle reconnut tout de suite Sam.

SAAAAAAAAAAAAAAM !!!!!

Elle couru du mieux qu'elle pouvait auprès de Sam. Elle déposa Maélys sur le sable, puis s'agenouilla auprès de Sam tout en gardant un oeil sur sa fille.

Sam, mais qu'as tu fait ? Où as tu mal ? Réponds moi !!!

Lau passa sa main devant les yeux de son amie pour qu'elle réagisse et attendait de voir si elle lui répondait.

Samsa a écrit:
Même quand on a les yeux fermés,on perçoit la clarté alentours.Et là,pourquoi diable la clarté montait et descendait brusquement?Sam ouvrit lentement les yeux et vit quelque chose s'agiter rapidement devant elle.Puis,une voix lui parvint.Voix qu'elle aurait reconnu entre mille...
La vagabonde leva son regard vers son amie.Un regard empli de regrets et de honte...


Lau...Je suis...Désolée...J'ai fais quelque chose d'affreux...J'ai...J'ai voulu...Tenir une promesse que...Que...Je m'étais faites jadis à...La mort de Zyg...Je m'étais...Promise de la...Rejoindre...Mais je ne...Ne...Pouvais pas avant...Car toutes les promesses que j'avais...Prononcé,n'étaient pas rempli...

Sam grimaça,émettant un léger gémissement.Ses côtes lui faisaient mal quand elle parlait...Malgré tout,elle continua.

Mal partout...Aux côtes et à l'épaule surtout...Et...J'crois que...Que j'peux plus bouger...Mon bras non plus...

La brunette n'en savait pas grand-chose en fait...Elle n'avait pas essayé de remuer dans tout les sens pour savoir ce qui répondait et ce qui ne répondait pas!Elle baissa les yeux quelques instants,puis les reposa sur Lau:

Je...Je suis désolée Lau...Cette promesse,je me la...Suis...Faites...Quand Zyg est décédée...Dans...Les premiers jours je veux dire...Aujourd'hui,j'ai...J'ai pas réfl...Réfléchie...Mais bon,je suis comme..Ça,tu le sais...Cultivatrice de...Bêtises.

Et,pour la première fois depuis ce jour-là,Sam rit doucement.Rire bien douloureux quand même,qui lui arracha un petit cri de douleur.


--.Gontrand_ a écrit:
Du 16 juin 1459 au... 43193008

J'pêchais sur mon rafio...Pas l'choix,fallait bien gagner ma croûte!D'ja tout jeune,l'père m'avait appris comment faire...Alors 'jourd'hui,j'savais faire qu'ça.
J'venais d'pêcher un beau thon bien gros,quand j'entendis qu'des cris v'nant d'la plage.Des "Sam" à répétitions.Intrigué,j'venais j'té l'ancre et gagnais l'rivage à la barque.Et là,cré vin diou!Une naufrageuse!Pas belle à voir...'Fin...L'état j'parle,parce que sinon...Pis y'avait une autre à côté d'elle.Semblait en meilleure état...J'm'approchais pour voir si j'pouvais être utile,en marin bien él'vé...


B'jour m'dames!'Fin...M'dame tout court;vot' amie à pas l'air en état d'm'entendre...L'est arrivée quoi?Bon,au fond,c'pas mon problème hein..Voulez qu'j'vous aide?Pasque,seule,z'irez pas loin et la d'moiselle à terre à l'air d'avoir b'soin d'soin.

Je m'penchais un peu et la regardais.Ouais...Vachement amochée...Et j'levais de nouveau le r'gard vers l'aut'.

J'habite pas loin.Si vous voulez,on peux l'y ramener et elle s'y r'posera l'temps qu'elle soit sur pieds..?D'façon,si vous voulez qu'elle reste en vie,c'est l'mieux à faire!

Et sans plus attendre d'réponses,j'prenais l'aut' sur mon dos.Elle m'hurla si fort de douleur aux oreilles que j'cru m'en évanouir!Mais pas avec une si belle d'moiselle sur l'dos,comprenez...Alors j'tenais bon et marchais jusqu'à ch'moi.L'aut' dame m'suivait à la trace,pas b'soin d'lui proposer d'venir!
J'déposais la blessé sur un lit,c'qui lui fit de nouveau crié.Là,j'aurais pu m'évanouir,n'l'ayant plus sur l'dos,mais c't'ait pas gentleman...


V'là mam'selle...V'là m'dame...

GGGEEEEEEEOOOORRRRGGGGEEEESSS!!!Ramènes-toi!


Et ouais,j'pouvais hurler fort...Georges,c't'ait mon frère.L'avait pas mal fini comme moi,pauvre pécheur(maint'nant et à l'heure de not' mort,amen...),nan!Lui,l'avait fait l'Ost et ça lui avait valu une place sur l'bancs d'l'université où il avait étudié l'médecine...Pouark!Plus répugnant qu'un merlan pas frais!
Quand l'fut là,j'lui expliquais la situation...L'examina la d'moiselle et conclu son "diagnostic" comme 'disent...Bras cassé,'paule déboitée,côtes brisées etc etc...Sans plus attendre,comme il savait l'faire,il lui remit l'paule en place.Mama,quelle cri d'la jeunotte!L'avait d'la voix elle!'Reusement qu'la dame était là pour l'apaiser,on s'rait tous sourds s'non...


Me présente:m'appelle Gontrand.J'suis pas riche,mais j'vous hébergerais mam'selle.Mon frèro dit qu'vous d'vez pas bougé...Alors pas b'jé!
Quant à vous m'dame...J'peux vous héberger aussi...Gratuit'ment.J'suis gentleman s'vez!


J'souriais et prenais soin d'la d'moiselle l'temps qu'elle se r'mette sur pieds...

[Plusieurs s'maines passées]

J'connaissais bien la d'moiselle et l'dame maint'nant...L'ex blessée était cultivatrice d'bêtises et l'aut,son apprentie.C't'ait t'jours joyeux dans l'maison maint'nant!J'm'étais pris d'fection pour la d'moiselle,qui s'apl'ait Sam...L'apprentie s'apl'ait Lau.Mais tout'les bonnes choses ont une fin...Et un jour,mam'selle Sam fut sur pied...Elle avait encore mal,et ses mouv'ments 'taient raides et limités,mais c't'ait d'jà ça.D'ja,la vl'à partie en vadrouille vers l'ville!Restant faible,l'revenait chaque soirs dormir ch'moi...Mais j'savais qu'jour,l'repartirais chez elle et moi,ça m'rendait triste...

Arrêté fin de la page 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://archivesbordeaux.forumactif.com
 
Du 16 juin 1459 au...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournoi riichi EMA : Angleterre (Guildford) - 26 juin 2011
» Sprint et LD Dijon - 29/30 juin
» Scénario: Ravitaillement de l'île de Malte juin 1942
» La bataille d'El Alamein, juin - novembre 1942...
» [Expo] BIONIFIGS à Fanabriques en Alsace du 27 au 29 juin 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de la ville de Bordeaux :: RP Lieux :: [RP]"Cultivatrice de Bêtises un jour et pour toujours"-
Sauter vers: