Archives de la ville de Bordeaux

Archives de la Halle des RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 (14 décembre 1458)

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Messages : 281
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Archiviste de la Halle de Bordeaux

(14 décembre 1458) Empty
MessageSujet: (14 décembre 1458)   (14 décembre 1458) EmptyDim 27 Juin - 5:34

Pandacool a écrit:
Quand Panda se leva, il trouva la maison vide.
Ralas, comme tous les mardis, s'était levée aux aurores. Elle tenait à aller visiter les pauvres et mendiants près de l'église et voir s'ils ne manquaient de rien. Il admirait son charisme.
Il trouva dans la cuisine son petit-déjeuner qui l'attendait et appréciait que Ralas n'oubliait jamais de prendre soin de lui.
Il lui restait encore un peu de temps à perdre avant d'aller en ville et entreprit de visiter un peu plus cette grande maison dans laquelle il avait aménagé depuis un mois déjà. Il constata que de nombreuses pièces n'étaient pas encore aménagées et pourraient être utiles dans l'avenir.
Ayant de grands projets, qui dépassaient largement la paysannerie et son emploi de temps actuel, il se dit qu'il aurait besoin d'un bureau.
Il vit une pièce qui conviendrait parfaitement.
La tête pleine de projets, il l'observa minutieusement et, après un dernier regard rapide, referma la porte.
Il fallait qu'il en parle à Ralas dès son retour.

Puis il quitta sa jolie demeure, traversa son jardin embaumé par les rosiers encore en fleurs et partit d'un pas rapide vaquer à ses occupations.


Pandacool a écrit:
Voilà plusieurs jours que Panda ne quittait plus cette belle pièce inoccupée.
Dès qu'il avait annoncé son intention à Ralas, celle-ci s'était elle aussi investie à la tâche et ensemble ils avaient été choisir tous les meubles de la pièce.
Panda, de son côté avait fait venir un ami et lui avait montré son champs de blé. Celui-ci lui avait conseillé de convertir cette terre fertile en vigne et Panda l'avait écouté attentivement.
Il prit aussi conseil de Marras qui l'encouragea à cette tâche.
Homme d'action, à peine sa récolte terminée, il convertit son champs en vigne.
Ralas l'aidait beaucoup et commença avec courage les premières plantations et les tailles. Elle planta même des rosiers devant chaque rangée, vieux truc de vignerons pour déceler les gelées.
Pendant ce temps, Panda, qui n'était pourtant pas bricoleur, ne cessait d'aménager ce bureau où il voulait recevoir ses futurs clients.
Après plusieurs jours, enfin, il dégagea la porte et regarda le résultat

Il fallait que cette pièce respire la joie de vivre et donne cette impression aux futurs visiteurs.

(14 décembre 1458) 404585biblio_1_

Il fut très satisfait... d'autant plus que, de son bureau, il avait une vue directe sur l'entrée de leur demeure et que les visites ne perturberaient pas l'intimité qui y régnait.


Ralas a écrit:
C'est les bras chargés de fleurs que Ralas arriva dans le bureau de Panda.

"Oh ! Chéri ! Quel magnifique travail tu as fait là ! Ton bureau est digne des meilleurs marchands du Duché. Et c'est une excellente idée d'avoir mis deux bureaux, un pour travailler et l'autre pour recevoir tes clients".

Ralas vint à ses côté et l'embrassa tendrement, puis disposa le bouquet sur le bord du bureau.

(14 décembre 1458) 693934Bureau_maire_Saint_Denis_1_

Ravie de l'effet produit, elle lui dit :

"Que penses-tu de cette petite touche féminine ? J'ai aussi commandé un tableau à un peintre local, il sera prêt dans quelques jours, je t'en ferai la surprise".

Ralas avait une admiration sans borne pour Panda, elle était fière de vivre auprès de lui. Il savait si bien lui apporter tout ce qu'elle désirait, leur entente en était parfaite et leur amour immense. Mais cette entente n'était pas seulement due à leur amour, ils avaient aussi de nombreux points communs, sur le plan culturel et intellectuel.

"Viens t'asseoir auprès de moi et raconte-moi tous tes projets et dis-moi quelle aide je peux t'apporter".

Elle lui prit la main et ils allèrent s'asseoir sur cette méridienne qu'il avait su choisir, élégante et sobre.


Pandacool a écrit:
Panda s'assit à côté de Ralas et commença à lui parler longuement.

Oui, il avait énormément de projets mais il restait parfois mystérieux ou vague dans ses explications. Il savait qu'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Il ne voulait pas non plus faire des promesses que peut-être il ne pourrait pas tenir.

Mais il savait que, les bons et mauvais jours, il pourrait compter sur l' aide et l' appui de Ralas, et cela le rendait fort.

Soudain, il sourit et dit: "Oui des projets j'en ai encore beaucoup" . Il la regarda dans les yeux puis l'embrassa.


Pandacool a écrit:
Comme chaque matin, la première chose que fit Panda fut d'aller voir ses vignes.
Il fut, comme les autres jours, satisfait du résultat.
Il était très exigeant car il voulait les meilleurs fruits pour faire le meilleur vin.

(14 décembre 1458) Mini_74043vignes_courtes


puis il vérifia les rosiers placés en bout de vignes car les nuits étaient fraiches... mais fut rassuré aussi....

(14 décembre 1458) Mini_319043vignes_et_roses

tout se passait au mieux!

Satisfait il retourna chez lui et comme depuis plusieurs jours s'enferma dans la grande cave de leur demeure.


Pandacool a écrit:
En l'absence de Ralas, Panda partageait son temps entre ses vignes, la grande cave de leur demeure et son bureau.

Il avait rassemblé une documentation importante sur les vignobles et le vin et la consultait régulièrement avant de mettre en pratique les précieux renseignements receuillis.

Il étudiait tout, le drainage du terrain, les bienfaits de l'ensoleillement, les variétés de raisins, leur traitement, les soins à apporter, la récolte des fruits, la vinification... rien ne lui échappait.

Il voulait les plus beaux fruits car il voulait obtenir le meilleur vin.

Passionné par ce qu'il faisait, il y arriverait....

Il rêva un moment puis se replongea dans ses études.


Kadfael a écrit:
Kadfael se présenta au bureau de Panda comme demandé par courrier par ce dernier, différents sujets était au programme

Toc toc toc !!!


Pandacool a écrit:
Panda était occupé à étudier les méthodes les plus récentes de vinification.
Son bureau était jonché de livres, documentations et croquis lorsqu'il entendit frapper à la porte.
Il alla ouvrir la porte et se trouva en face de Messire Kadfael, le condidat
maire de la ville qu'il avait rencontré il y a quelques jours chez Pinte.
Un peu gêné par le désordre qui regnait suite à ses recherches, il le fit entrer et lui dit:

"Entrez Messire Kadfael, je suppose que vous venez me rendre visite concernant les vignes et le vin."

Panda avait eu vent des remarques de Dame Elouin et de Charlyelle concernant l'implantation des vignes dans la région.
Il tenait à attirer l'attention du candidat sur ce secteur en pleine expansion dans la région.

"Je tiens à attirer votre attention sur ce secteur important et le potentiel qu'il représente.
Sans vous perdre dans les détails, sachez que notre terre est argileuse, ce qui constitue un avantage primordial pour effectuer de bons drainages.
Notre climat également est très propice et à condition d'y implanter des cépages de qualité, par exemple du type cabernet ou cabernet sauvignon, nous obtiendrons des raisins exceptionnels qui nous donneront le meilleur vin. Nous pouvons réellement obtenir de très grands crus qui feront la renommée de notre région. Ceci demande bien entendu des soins attentifs mais le résultat en vaudra la peine".


Voyant que Messire Kad l'écoutait avec attention, il reprit:
"Ceci nous amène à l'aspect économique de ce secteur. Il est loin de se limiter au fait de faire pousser du raisin, qui je le rappelle également peut être consommé comme fruit, mais entrainera automatiquement une activité importante dans la région au niveau de la main d'oeuvre.
Ajoutons à cela le travail apporté à nos artisans (tonneaux).
Toutefois je dois attirer votre attention sur l'expansion très importante qu'a connu ce secteur depuis 2 mois.
De deux ou trois vignerons, et peut-etre suite aux recommandations de notre précédente Maire Louise Joualvert, il y en a aujourd'hui près d'une vingtaine soit autant que des bléistes. Le même phénomène se reproduira pour les cavistes.
Si nous ne voulons pas que demain le marché soit inondé de fruits et de tonneaux de vin invendus et si nous ne voulons pas assister à un effondrement du marché (imaginez ce que donnera un apport journalier moyen de 20 livres de raisins), il faut absolument et impérativement que notre vin dépasse en qualité celui produit ailleurs dans le Royaume et que nous développions l'exportation. La construction du nouveau port est un élément majeur pour y parvenir. Tout ceci engendrera de nouvelles activités mais il faut les lancer."


Puis sur un ton de confidence, il déclara:
"J'envisage également de créer une confrérie qui aura pour but de rassembler non seulement les personnes passionnées par ce métier, mais également les personnalités locales ou étrangères afin d'attirer l'attention sur notre activité.
Beaucoup d'autres choses restent à faire comme permettre aux taverniers de vendre du vin et peut-être, au vu des terres qui nous entourent, de permettre aux vignerons d'avoir la possibilité d'acquérir une deuxième vigne mais ceci demande des interventions importantes et je crois que là, ce sont vos relations et connaissances, qui pourraient nous aider.

J'ai encore une autre chose à vous dire, peut-être plus délicate"


Puis il scruta du regard son interlocuteur....


Kadfael a écrit:
Kadfael remercia Panda de le recevoir et s'assied pour l'écouter, le sujet était primordial à Bordeaux et Kad savait qu'il avait derrière la tête de continuer de développer cette filière, il était lui même aller se renseigner au niveau du Royaume pour en apprendre un peu plus


Citation :
"Je tiens à attirer votre attention sur ce secteur important et le potentiel qu'il représente.
Sans vous perdre dans les détails, sachez que notre terre est argileuse, ce qui constitue un avantage primordial pour effectuer de bons drainages.
Notre climat également est très propice et à condition d'y implanter des cépages de qualité, par exemple du type cabernet ou cabernet sauvignon, nous obtiendrons des raisins exceptionnels qui nous donneront le meilleur vin. Nous pouvons réellement obtenir de très grands crus qui feront la renommée de notre région. Ceci demande bien entendu des soins attentifs mais le résultat en vaudra la peine".


y en a plein comme un Montagne St Emilion très réputé ou un Sauternes, y a des règles sanitaires à respecter pour monter en gamme la production le saviez vous ?


Il était tout à fait d'accord avec les propos de Panda et allait dans son sens, il voulait même aller plus loin encore... mais seul l'avenir et la nouvelle année pourrait lui confirmer


J'attends des réponses du Royaume et si ça se confirme, Bordeaux va connaitre une formidable expansion !


Comme vous le savez pour faire des tonneaux il faut du fer, j'en parlais justement avec Pinte, et il s'avère qu'une collaboration avec le CAC ducal est primordial pour assurer le développement de ce secteur



Pour la confrérie c'est une excellente idée, j'avais la même idée

Kadfael lui sourit

vous voyez, nos idées se retrouvent, rassurez vous je vais dans le même sens que vous !



Citation :
Beaucoup d'autres choses restent à faire comme permettre aux taverniers de vendre du vin et peut-être, au vu des terres qui nous entourent, de permettre aux vignerons d'avoir la possibilité d'acquérir une deuxième vigne mais ceci demande des interventions importantes et je crois que là, ce sont vos relations et connaissances, qui pourraient nous aider.

c'est justement ces réponses que j'attends du royaume, j'espère qu'elles seront positives !


De quoi d'autres souhaitez vous me parler ?
ça m'a l'air plus délicat ?
je vous écoute


Pandacool a écrit:
Panda sourit car il était très satisfait des réponses données même s'il pensait à des vignobles bien plus prestigieux que ceux dont celui-ci avait parlé. Il savait aussi bien entendu, que pour obtenir des vins parfaits, il fallait des règles d'hygiène très strictes et des processus longs et difficile.

Puis, soudain, il regarda son interlocuteur et dit:

"Kad, si je peux vous appeler ainsi, il va de soi que votre candidature et votre faculté de réagir aux dossiers même nouveaux pour vous me confirment votre capacité de diriger efficacement cette ville.
De plus votre expérience de la fonction de maire et le fait d'avoir des rapports avec de nombreuses personnalités du Royaume sont un avantage certain et je ne doute pas que votre nomination apportera un essor exceptionnel à la ville et même à la région.
Le jour où vous êtes arrivé à Bordeaux, j'étais dans la taverne où vous vous êtes rendu, je vous ai écouté parler, et en rentrant chez moi j'ai dit à Ralas que je pensais avoir rencontré un futur maire.
Quelques jours plus tard, nous nous sommes rencontrés à nouveau et là je vous ai entendu citer toutes les fonctions que vous aviez occupé hors de chez nous. Je n'ai donc pas été étonné lorsque vous avez posé votre candidature. Votre campagne fut bien menée et je crois réellement à vos chances de succès...
Mais, je connais nos concitoyens et je me permets de vous faire remarquer un point qui à mes yeux est capital. Il y a à Bordeaux, quelle que soit la couche sociale dans laquelle on évolue, un esprit de convivialité sans égal.
Rendez les Bordelais heureux, comprenez cet esprit qui leur est cher et vous obtiendrez tout d'eux.
Ils iront de bon coeur, même à la mine, si vous leur demandez mais inutile d'essayer de les obliger et d'obtenir des quotas ou des pourcentages d'occupation. Ils ne sont pas sensibles à de tels chiffres et arguments.
Bordeaux est une ville conviviale, où il fait bon vivre. Voilà pourquoi les Bordelais tiennent à leur ville et pourquoi de nombreux étrangers s'y arrêtent et décident de s'y installer.
Ne prenez pas ceci comme un reproche, vous ne le méritez pas, mais je crois important de vous le rappeler.

En ce qui me concerne, je suis, comme beaucoup d'autres, convaincu par votre candidature et vous souhaite de réussir dans cette tâche ardue"


Il s'arrêta, hésitant puis reprit:

"Pour en revenir aux vignes et au vin, je reste à votre totale disposition pour vous aider dans ce domaine ou simplement pour vous permettre de vous occuper d'autres tâches."
Je suis donc prêt à évenuellement rejoindre votre équipe au sein du conseil municipal ou simplement comme conseiller.
Je consacrerai le temps qu'il faudra pour aider ceux qui seront intéressés par ce type d'activité afin que ce domaine connaisse l'essor que nous escomptons tous."


Panda se tut et dévisagea Kad: il avait dit ce qu'il avait à dire.


Kadfael a écrit:
Panda,
bien sûr appelez moi Kad, et je vous invite à me tutoyer si vous le voulez, si vous acceptez je le ferai aussi de mon côté


Il lui sourit


Citation :
Rendez les Bordelais heureux, comprenez cet esprit qui leur est cher et vous obtiendrez tout d'eux.
Ils iront de bon coeur, même à la mine, si vous leur demandez mais inutile d'essayer de les obliger et d'obtenir des quotas ou des pourcentages d'occupation. Ils ne sont pas sensibles à de tels chiffres et arguments.


j'ai comme devise, enfin une parmi cent "joie, sourire et bonne humeur", vous voyez Panda, j'adore les ambiances festives d'ailleurs vous le constaterez par vous même dans les prochains jours que je soies élu ou pas


Si j'ai posé mes valises avec la belle Margaux à Bordeaux, nous recherchons la paix, la belle ambiance, le sourire, l'amusement, l'entraide, bref fini la guerre, les batailles contre les brigands, j'en suis fatigué !

cette misère gratuite, j'ai donné et je veux aussi mon lot de bonheur et le donner aux autres

Comprenez vous ?



Merci pour votre confiance,
nous nous attelerons au travail dès le premier jour si je suis élu...évidemment...Y a du travail !



Je serai honoré de vous avoir à mes cotés sur ce dossier, Ralas et vous Panda me semblez investis et motivés, ce qui m'interesse ce sont des personnes comme vous, mais surtout que vous répondiez aux courriers, si vous m'aidez dans ce sens, chaque conseiller sera autonome, évidemment au conseil municipal nous ferons des points, nous nous verrons, mais que chaque conseille ou échevin réponde dans la journé ou dans les 24H à ses courriers je trouve cela primordial pour aider ceux qui en ont besoin


Je veux une équipe efficace, active, car je me répète mais va y avoir du travail ! contrairement à ce que l'on peut penser, va falloir bosser presque en autarcie, le conseil ducal semble dans l'embarras économique et d'autres secteurs semblent en crise donc on va compter que nous même, je vous rassure je sais faire !


Pandacool a écrit:
L'entretien était terminé.
En reconduisant son visiteur vers la sortie, Panda dit simplement:

"Bien évidemment, Kad, que je serai disponible, sinon je ne te l'aurais même pas proposé."

Il ouvrit la porte et ils se serrèrent la main franchement.


Kadfael a écrit:
Kadfael serra la main de Panda,
Il était serein de savoir que s'il était élu,
il aurait à ses coté un couple formidable,
Panda comme responsable de la confrérie du vin,
Ralas comme échevin à la mine surement aidé d'hannibal,
le conseil municipal prenait forme...



Il remercia Panda pour cet échange et s'en alla rejoindre Margaux à la taverne de Pinte, toujours fourrée dans les bon coups pour boire un verre se dit il en souriant


ll avait hate de se mettre au travail...


Pandacool a écrit:
Depuis le départ de Kad et la visite surprise de Rals, Panda s'était remis au travail de plus belle pour achever la transformation des caves de la belle demeure 4, Impasse Notre Dame.

Il avait hâte de terminer l'implantation de ses caveaux: d'abord parce qu'il voulait en faire la surprise à Ralas et tout simplement parce qu'il savait que le jour de la récolte de ses vignes approchait et qu'il tenait absolument à être prêt à temps.

Ayant prodigué des soins attentifs et journaliers à sa vigne, il voyait les belles grappes de raisins se colorer et mûrir.



(14 décembre 1458) 908460Cave_a_vins


(14 décembre 1458) 761775tn_futs_1_


Plus que quelques celliers à achever et tout serait prêt!

Il voulait le meilleur vin et l'aurait!


Pandacool a écrit:
Vite un dernier coup de pinceau puis remplir les celliers....

(14 décembre 1458) 543511caveaux_celliers

Voilà il pouvait attendre l'arrivée de Ralas: la surprise était prête!

Puis il retourna devant l'âtre et remit une buche.... la maison manquait de chaleur!




Dernière édition par Admin le Ven 1 Oct - 11:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://archivesbordeaux.forumactif.com
jeankerner



Messages : 31
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Aide-archiviste de la Halle de Bordeaux

(14 décembre 1458) Empty
MessageSujet: Re: (14 décembre 1458)   (14 décembre 1458) EmptyDim 11 Juil - 13:00

Ralas a écrit:
Il était tard, Ralas avait mis longtemps pour revenir du couvent, en plus il faisait très froid, elle était transie et épuisée, quand elle arriva devant le bureau de Panda.

Elle toqua doucement à la porte, il vint lui ouvrir mais elle s'aperçut qu'il avait le visage inquiet, il devait l'attendre depuis longtemps.

Elle referma rapidement la porte derrière elle pour laisser le froid dehors, posa son baluchon à ses pieds et se jeta dans ses bras.

"Mon Amour, que je suis heureuse de te retrouver. Il y a longtemps que tu m'attends ? Je suis désolée, j'arrive bien tard. Le chemin fut long et les nonnes ne voulaient pas me laisser partir, parce que je n'ai pas étais très disciplinée, donc elles voulaient me punir".

Ne lui laissant pas le temps de lui répondre, elle lui donne un baiser passionné comme si elle était partie depuis trois mois… Puis repris :

"Que tu m'as manqué !! Tu ne peux pas imaginer à quel point… Et toi, qu'as-tu fait pendant mon absence, raconte-moi ?"

Elle l'attira près de la cheminée et vint s'asseoir sur ses genoux en le regardant dans les yeux et attendit son récit.


Kadfael a écrit:
Kadfael se présenta au bureau de Panda concernant le projet de la confrérie du vin et des cavistes rassemblant l'ensemble des acteurs de Bx


Il salua Panda puis lui demanda si tout se passait bien ?


Pandacool a écrit:
Panda leui répondit:

Oui Kad tout se passe bien mais la tâche est ardue.
J'ai obtenu la liste actualisée de tous les vignerons et des cavistes, finalement peu nombreux à Bordeaux. Ralas travaille en son moment à en établir une liste ici dans ce bureau.
Ensuite je m'adresserai à chacun d'eux en particulier pour leur faire part du projet de confrérie et les convaincre de la nécessité de coordonner nos efforts.
Enfin je propose de les convoquer tous ensemble ici même en même temps que les autres membre du Conseil Municipal et des métiers connexes comme les fabricants de tonneaux.
Nous pourrons alors débuter sur de bons rails dans l'intérêt de tous et de la ville.


Ralas a écrit:
Ralas arriva en courant et tendit la liste à Panda.

"Voilà, Chéri ! Demain tu me donnes la lettre et je l'envoie à tous. D'accord ? Je rentre vite faire le dîner"

(14 décembre 1458) 655083Caves_a_vin

Elle l'embrassa tendrement et partit vers la cuisine.


Kadfael a écrit:
Kadfael remercia Panda, et aperçu le tableau de Ralas...le dossier est entre de bonnes mains avec eux deux se dit Kad...il s'en alla avant de les saluer


Pandacool a écrit:
Ralas mais il faut aussi la liste des vignerons, c'est important.
Il y en a 10 + 3 en retraite. Apporte la moi très vite.
et par la même occasion la liste de ceux qui peuvent nous confectionner des tonneaux car nous en manquons cruellement.


Ralas a écrit:
Ralas partit vite compulser ses registres pour revenir très rapidement avec les renseignements.

"J'y cours, Chéri !"


Ralas a écrit:
Aussitôt dit aussitôt fait !!! Heureusement qu'elle avait de grandes jambes pour courir vite !

Toute essoufflée, elle posa la liste devant Panda et, lui dit d'un ton solennel mais avec un petit sourire en coin.

"Voilà, Messire ! Je suis à vos ordres !"



(14 décembre 1458) 534943Vignerons_et_charpentiers


Ralas a écrit:
Les lettres étaient envoyées et Ralas posa sur le bureau la liste des destinataires.

(14 décembre 1458) 297742Lettres_envoyees


Ralas a écrit:
De bon matin, Ralas déposa sur le bureau de Panda un courrier avec la copie de la réponse, faite dans les plus brefs délais.

Citation :

Expéditeur : Azzarion
Date d'envoi : 2010-01-13 08:30:58
Bonjour,

Je ne sais pas ou sont les halles...

************************************

Bonjour,

Aidant Messire Panda dans la gestion de son courrier, c'est moi qui vous réponds de suite, en vous donnant le chemin de la halle et de son bureau :

Sur l'écran principal -->Forum et aide  Accéder au forum avec mon compte joueur --> La grande halle de Bordeaux (dans le paragraphe Duché de Guyenne) --> [RP] Bureau de Pandacool, 4 Impasse Rue Neuve

C'est là, qu'il vous recevra avec plaisir.

Je reste à votre disposition pour toutes questions supplémentaires, faisant partie de mes compétences.

Dans l'attente de votre prochaine visite au bureau,

Cordialement,

Ralas


Benedictt a écrit:
Ben s'engagea dans l'impasse de la rue neuve qu'il avait trouvé assez facilement. Il chercha le numéro 4 et frappa a la porte. Il entendit une voix connue qui lui disait d'entrer. Il poussa la porte et entra dans le bureau de panda et apperçu l'echevin et Ralas.

Bonjour je peux entrer? Comment allez vous ce matin?

Il s'approcha d'eux serra la main a Panda et bisouilla Ralas

Que c'est joliement décoré ce bureau panda.

J'ai reçu la lettre en tant que viticulteur et je viens voir si vous avez besoin de moi pour quoi que ce soit je suis a votre disposition.


Pandacool a écrit:
"Merci Ben d'avoir répondu aussi vite à mon courrier. J'espère que les autres personnes ayant choisi ce créneau plein d'avenir réagiront également.
Si tu veux, en attendant l'un ou l'autre visiteur, je vais te faire visiter ma nouvelle cave et mes nouveaux celliers.
La filière vin a d'énormes possibilités à Bordeaux mais il ne suffit pas de produire un quelconque pinard. Notre terre est fertile mais devons y accorder des soins attentifs. Il en sera de même pour la vinification.
Regarde ces beaux futs de chêne, ils permettront au vin de 'mûrir' dans des conditions idéales.
Nous sommes à un tournant crucial de notre expansion. Jusqu'ici la profession a été trop individualiste, chacun regardant son petit profit personnel immédiat. Il est grand temps que nous réagissions à cet état, nous unissions, nous aidions, collaborions. Tous en sortiront grandis, pour le plus grand bien et essor de notre ville.

C'est pourquoi, Ben, et Kad avait la même vision du marché, je songe depuis longtemps déjà de créer plus qu'une filière (chaque profession a la sienne) mais une véritable "confrérie".

Les membres fondateurs en seraient les vignerons et les cavistes et le but est bien entendu de favoriser leur expansion et leurs intérêts mais surtout d'avoir des contacts permanents avec les autres opérateurs du marché (les fournisseurs de tonneaux entre autres) mais également les gens susceptibles de favoriser nos exportations (MA et installations portuaires)
et surtout les clients importants susceptibles de nous acheter toute ou partie de notre production.

Je proposerais que nous l'appelions simplement

"Grande Confrérie des Vins de Bordeaux"

Après la mise en place par les membres fondateurs, chaque nouveau membre sera intronisé et sera fier d'en faire partie.
Bien entendu, le maire sera toujours nommé 'Grand Maître de la Confrérie'.

Qu'en penses-tu?"


Aubade a écrit:
Aubade tient à passer à la cave de Pandacool avant de partir et déposer un bouquet de fleurs sauvages sur son bureau en signe de remerciement.

Ne sachant pas écrire, elle ne put laisser un petit message, mais espère qu'avec le petit bouquet, Pandacool comprendra combien elle était reconnaissante de sa gentillesse.

Elle ne les oubliera jamais et Ralas et lui resteront à jamais dans son coeur.

Elle espère les revoir lors de leur voyage de noces......

Crying or Very sad


Pandacool a écrit:
Merci Aubade pour ces jolies fleurs sauvages. Je suis sûr de les conserver longtemps... Ralas change régulièrement l'eau...
Elles me rappelleront notre rencontre et notre amitié"

Viens, suis moi, nous descendons dans la cave. Regarde, ce grand tonneau où le vin murit, ces autres où il vieillit et développe tout son arôme.

Et maintenant, regarde les celliers. Ici nous avons les meilleures bouteilles des plus grands crus de la région.

Le vin est une passion, une manière d'honorer ses amis aussi."


Puis il choisit, après réflexion, deux bouteilles différentes qui conviendront parfaitement avec le bon repas que leur préparait Ralas.

Il souriait en remontant l'escalier....


Ralas a écrit:
[Quelques jours plus tard]

Ce soir, Ralas était fatiguée, elle avait travaillé toute la journée dans son champ, puis elle avait été au concours des Miss pour se désinscrire... Pour raisons personnelles, avait-elle mis sur le parchemin qu'elle avait laissé...

Elle avait froid jusqu'aux os, elle se hâtait dans l'impasse... Mais voyant un rai de lumière sous la porte du bureau de Panda, elle entra.

Personne se dit-elle, il doit-être dans sa cave. Elle mit une grosse bûche dans la cheminée et assise sur le tapis devant les flammes, elle se mit à rêvasser...


Pandacool a écrit:
Panda remontait de sa cave, assez déçu.
En regardant les trésors que contenait ses celliers, il avait médité et refait le point du marché.
Le vin s'écoulait mal sur le marché et les prix restaient bas, en deça de toutes ses prévisions. En plus, ses tentatives d'intéresser les vignerons et les cavistes à la création de sa confrérie restaient vaines et ne semblaient intéresser personne, pas plus d'ailleurs que la création des autres filières à laquelle il savait que son ami Brixius consacrait énormément de temps.

Il remonta dans son bureau et fut surpris d'y voir Ralas, épuisée, près du feu.
De mauvaise humeur, il commença par lui faire un reproche:


"Ralas, as-tu vu dans quel état tu es? Je t'avais dit de me laisser faire les plantations dans ton champs. Tu en fais beaucoup trop!
Ta fonction de douanière te prend déjà beaucoup de temps mais il faut encore que tu participes à tous les sujets et toutes les activités de la ville. "


Il se radoucit et continua

"Bien sûr je sais que tu crois que ta présence est indispensable partout mais trop c'est trop. Et puis, le temps passe et l'essentiel ne se fait pas. Il est par exemple grand temps que nous lancions la Confrérie des Vins dont les autres ne semblent avoir que faire.
Je ne peux rester inactif. Notre vin est un produit formidable et si on ne vient pas nous l'acheter, moi j'irai le vendre!
Tu es trop fatiguée aujourd'hui puis que nous abordions ce sujet, mais demain, repose toi et dimanche, nous élaborerons les premières bases et contacteront les fondateurs potentiels de la Confrérie. Je suis certain, que quel que soit le maire élu, celui-ci appuyera l'initiative et acceptera de siéger dans la Confrérie. Je me propose d'ailleurs d'inviter également le candidat non élu car tous deux ont des capacités certaines et leur soutien nous sera utile.
Un peu d'ouverture d'esprit, que diable!
Et réveillons cette ville morte! Qu'en penses-tu? "


Ralas a écrit:
Ralas écouta Panda en le regardant de ses grands yeux bleus. Elle savait qu'il avait besoin de dire ce qui l'étouffait depuis quelques jours et, que ça ira mieux après.

Puis, elle prit la parole.

'Tu as raison quand tu dis que je suis fatiguée et, pour que tout aille mieux je vais faire différemment. Pour ta confrérie, je suis prête à t'aider, à être ta collaboratrice, j'attends juste des directives de ta part".

Elle lui prit tendrement la main.

"Viens, allons Chez Nous nous reposer, nous retrouver, et dimanche on verra tout ça avec d'autres yeux".


Pandacool a écrit:
15 jours plus tard, Panda tournait toujours en rond, souffrant de l'inaction et du manque d'intérêt des cavistes de la ville.
Mais il reçut un message de la Mairie qui le fit sourire. Il allait enfin pouvoir bouger et se rendre utile.
Il regarda la carte du Royaume et préparait un itinéraire.
Il s'apprétait à aller fournir une belle cargaison de tonneaux de vin de Bordeaux et en profiterait pour observer les marchés environnants.

D'un pas décidé, il partit chercher les dernières instructions à la Mairie.


Pandacool a écrit:
Panda passa rapidement au bureau.

Il regarda minutieusement sa bibliothèque et en sortit plusieurs ouvrages.
Il y avait notamment de nombreuses notes concernant les cépages de ins et leurs alliances..... les secrets pour obtenir de grands crus.

Il mit le tout dans un sac et sortit de son bureau sans un mot.


Pandacool a écrit:
Panda retourna plusieurs fois dans son bureau. Il s'y sentait bien et l'endroit, isolé se prêtait à la réflexion.

Mais aujourd'hui, il se sentait mal, très mal.

Beaucoup l'avaient déçu par leur attitude. Il se rendit compte que ses amis n'étaient pas ceux qui lui disaient l'être et qu'en politique les promesses ne servaient qu'à tenter d'obtenir quelque soutien.

Il s'assit devant son bureau, mit sa tête entre les mains et tout seul se mit à pleurer comme un enfant dont le chateau de sable s'était écroulé.

Qu'avait-il encore à faire là?


Plusieurs heures plus tard, il se souvint que Ralas lui avait dit d'aller manger, qu'il y aurait une surprise....

Hésitant, il se leva et se dirigea vers la cuisine.


Ralas a écrit:
Voilà plusieurs jours que Panda avait quitté Bordeaux et Ralas, se décida, enfin, à rentrer dans son bureau.

Elle fut parcourue par un frisson... Que de souvenirs dans ce bureau... Elle l'avait aidé à l'aménager pour qu'il s'y sente bien, qu'il puisse recevoir ses clients... Et que restait-il aujourd'hui ? Rien, sauf un bouquet fané sur le coin de son bureau.

Elle refoula ses larmes et se mit à faire le ménage, comme s'il allait revenir de son champ pour se plonger dans ses livres d'œnologie.

Ralas ne voulait pas y voir Dame Bertille, elle voulait être la seule à entretenir, régulièrement, cette pièce de la maison...

Elle termina en allant cueillir un bouquet de jonquilles dans le jardin, qu'elle plaça sur le bureau de Panda... Tout doucement elle referma la porte, elle ne voulait pas réveiller les ombres...


Pandacool a écrit:
A peine arrivé à Bordeaux, Panda se précipita vers son bureau.
Que de souvenirs, que de projets.....

Mais il constata la poussière envahissante et les fleurs fanées sur la table.

Il descendit dans sa cave, regarda les futs vides, sa collection de vins toujours inégalée en Guyenne et se dit qu'il était dommage que Bordeaux n'ait pu exploiter cette richesse....

Il avait un goût amer dans la bouche...

Il remonta vite, jeta un dernier regard sur son bureau et alla voir le marché.


Messire_ispica a écrit:
Messire_ispica ayant appris le retour de Panda se rendit à son bureau. Ne voyant personne lui répondre après avoir tapé à la porte. Messire_ispica lui laissa un mot sous la porte.

Citation :
Panda,

J'ai appris que tu étais de retour, aussi je te souhaite la bienvenue à nouveau chez toi.
Je ne suis pas rancunier et je déteste ne pas régler les malentendus ou les rancœurs du passé.
Aussi, je souhaitais te dire que j'espère que nous repartirons tous les deux sur des bases nouvelles et saines.

Messire_Ispica
N°4 quartier Sainct Michel


Lyamaria a écrit:
Lya-Maria profitait de la nuit, comme souvent, pour prendre une marche au clair de lune. Sa marche la dirigea vers le bureau de Panda. Elle avait reçu la clé lors de la dernière visite de Panda afin que son bureau ne prenne pas la poussière, mais Lya n'y avait jamais mis les pieds avant cette nuit.
En ouvrant la porte, elle vit au sol une lettre, elle la prit et la déposa sur le bureau de celui-ci, ce disant que peut-être un jour il reviendrait voir à Bordeaux ses amis et qu'il passerait en même temps ici. Elle dépoussiéra rapidement le bureau en soufflant dessus afin que la poussière se sauve vers le sol. Elle se dirigea vers la sortie, jeta un dernier coup d'œil derrière elle et revit la lettre sur la table de travail.


Hum! finalement je pense que je vais lui envoyer.

Elle rebroussa chemin, prit la lettre, la mit dans son sac et parti en fermant la porte à clé.


--Toinon a écrit:
(14 décembre 1458) 906534Servantes

La Toinon était sans travail depuis déjà quelques temps et c'est son amie Dame Bertille qui lui avait dit que Messire Panda cherchait quelqu'un pour entretenir son bureau en son absence.
En accord avec Bertille qui lui avait donné la clé, la Toinon se mit au travail.

Boudiou !!! T'ieu pove Messire s'il voyait t'ieu

Elle récura le bureau à fond, puis sortit, enveloppa la clé dans une guenille qu'elle noua bien fort et qu'elle enfouit au fond de sa besace.

J'revaindrais dans qu'éque jours si le Messire n'est pas r'venu.

La Toinon se dirigea vers le lavoir, pour raconter à ses copines.


--Toinon a écrit:
(14 décembre 1458) 366065Servantes

La Toinon comme elle l'avait promis à son amie Dame Bertille vint par cette belle journée faire le ménage dans le bureau.

Après avoir ouvert les fenêtres et secoué les tapis, elle fit la poussière partout et se mit, encore à parler toute seule mais fort puisqu'elle était dure d'oreilles...

Oh ! Boudiou ! Tous tiais livres !

Toinon feuilleta quelques livres tout en les époussetant.

Ben ! mouais, j'ché point lire tieu ! Olai culturé le Messieur Pandacoooooool. Ben ! j'arrête j'douais aller au lavouair.

Toinon son travail terminé partit en refermant bien la porte à clé derrière elle.


Pandacool a écrit:
La première chose que fit Panda en revenant à Bordeaux fut d'aller voir l'état de son bureau et de ses caves.
Il savait que ceux-ci avaient été entretenus pendant son absence, mais ne s'attendait pas à un pareil ordre.
Tout était net, comme s'il y était attendu.
Il se dit que la Toinon, que maintes fois, il avait rencontré au lavoir, était une perle et qu'il lui proposerait de continuer à entretenir son bureau et son futur domicile.
Il sortit de ses bagages un petit ballotin de pralinés et autres spécialités sarladaises qu'il avait amené spécialement pour elle.
Il les déposa au milieu de sa table en attendant de voir la Toinon, car même son nom elle ne savait pas lire...

Il alla dans sa bibliothèque et en sortit un livre que longuement il avait consulté avant son départ et qui donnait de précieux conseils pour la mie en tonneaux du vin!

Allait-t-il enfin faire une réalité de ses aspiration? Lui-même ne pouvait pas encore l'affirmer.

Il sortit, ayant hâte de retrouver des amis et de sentir l'ambiance de cette ville qu'il aimait tant.


Pandacool a écrit:
Panda avait erré toute la journée dans la ville.
Il découvrait les changements et retrouvait ses anciennes habitudes.

Il traina car il recherchait activement une belle maison près du lac, avec un grand jardin. Il voulait trouver ce qu'il y a de mieux pour son amie Phyladelphia qui devait le rejoindre demain, lui faire une surprise!

Oh des surprises, il y en aurait...

Il n'avait pas perdu son temps, avait rencontré beaucoup d'amis et avait décidé de s'impliquer dans la relance de la ville!

Il en avait parlé à plusieurs personnes, puis reçu un pigeon de Evy qui lui annonçait qu'une fonction lui était réservée au Conseil Municipal.

Puis il décida de devenir caviste. Depuis toujours, il croyait en l'avenir de ce métier, consacré au savoir faire et à la qualité.
Il avait déjà les raisins, commanda 12 tonneaux et passa la majeure partie de la soirée et de la nuit dans sa cave.....
Il mélangea fruits et cépages, avec passion..... demain il aurait ses 2 premiers tonneaux de vin. Il ajouterait quelques bouteilles dans ses celliers et puis se promit de faire sauter quelques bouchons avec ses amis.

Il remonta dans son bureau et épuisé mais heureux s'endormit dans un fauteuil.


Phyladelphia a écrit:
Aprés avoir tourné dans toute les rues
Phyla arriva a la porte du bureau
Elle regarda par la fenetre et le vis affalé dans son fauteuille
devait-elle le reveillé ?
Elle ouvrit doucement la porte
Et s'assit dans un fauteuille dans un coin de la pièce
Elle avait aussi besoin de repos...
Elle le regarda dormir un moment avant de s'endormir à son tour


Pandacool a écrit:
Pour une fois, Panda se réveilla tôt! Il aperçut Phila qui dormait sur le sofa et laissa échapper un petit soupir de soulagement.
Il la regarda s'éveiller en souriant.


" Tu as trouvé, malgré le noir et l'heure tardive? Franchement, je suis soulagée de te voir vivante. N'aurais-tu pas oublié de manger en route? "

Il se pencha sur elle, la prit dans ses bras et l'embrassa....

"Eh bien, te voilà à Bordeaux! tu verras, tu t'y plairas et j'y ai plein d'amis, qui déjà s'inquiètent de toi"

Il la prit par la main et l'emmena dans sa cave. Fièrement, il dit:
"Voici la plus belle collection de grands crus de la région et j'en suis fier.
regarde ces tonneaux, ces celliers pleins de bouteilles rares.
Puis regarde ces deux tonneaux-ci, je les ai filtré hier en t'attendant. Mon métier sera ma passion! J'y ai passé une partie de la nuit..... J'ai également rempli quelques bouteilles pour les faire goûter à mes amis. Ils sont critiques et me diront si j'ai perdu la main. Mais je crois qu'ils seront surpris car j'ai mélangé quelques cépages....."


" J'ai une autre surprise pour toi, en me promenant du côté du lac, j'ai vu une superbe maison bien située, avec un beau jardin et une vue imprenable.... nous irons vite au cadastre pour demander à Dame Eluin de nous la réserver. "

" Je te bouscule un peu mais il y a temps à faire.... euh... je dois aussi te dire que la nouvelle maire m'a réservé une place au Conseil Municipal"

Il lui sourit

Phyladelphia a écrit:
Phyla lui sourit e lui rendant son bec

Moi oublier de Manger ? tu crois ?
Bas... je suis arrivé, sa va allé mieux maintenant
Et bien quel cave... j'aime trouvé des mélange... mais j'aime pas le gour du vin ou alors... il faut me le sucrer... tu sais un vin trés doux... sa ce serait surement trés bon...
Tu crois pas ?
Tu veux essayé pour moi ?
Je suis contente d'être arrivée...


Phyla lui sourit a nouveau en regardant sa cave

il y fait frais... sa fait du bien... Tu es tranquille quant il fait chaud...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin

Messages : 281
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Archiviste de la Halle de Bordeaux

(14 décembre 1458) Empty
MessageSujet: Re: (14 décembre 1458)   (14 décembre 1458) EmptyVen 1 Oct - 13:02

--Toinon a écrit:
(14 décembre 1458) 2417Servantes

La Toinon arriva de bonne heure, mais comme elle avait entendu dire au lavoir que Messire Pandacool était arrivé, elle n'utilisa pas sa clé et frappa fort à la porte.

Elle marmonna : J'espère ben qu'il est là, mouais j'ai du travail et pas le temps d'attendre.

Elle se mit à faire les cent pas en attendant qu'on lui ouvre.

Pandacool a écrit:
"Oh Toinon, quelle bonne surprise, vous êtes bien matinale.... nous dormions encore.
Je vous présente ma compagne, Phyladelphia.
Ben nous venons d'arriver et attendons une maison au Cadastre et en attendant avons dormi dans le bureau....
Heureusement que vous aviez fait les poussières...
Ah j'oubliais, je vous ai apporté des bonbons de Sarlat.... Gare aux dents...ça colle!

Remettez un peu d'ordre, nous avons beaucoup à faire.... Et puis, comme nous allons aménager dans une grande maison du quartier des Chartrons, j'espère que vous serez libre. Nous cherchons quelqu'un pour l'entretien des lieux, la cuisine, la lessive, aider Phyla au jardin.....
J'espère que ça vous plaira.

--Toinon a écrit:
La Toinon n'en revenait pas des bonbons et du travail régulier que Pandacool venait de lui proposer... Bien mieux que les lessives qu'elle faisait de temps en temps pour les femmes qui ne voulaient pas une servante à plein temps.

Oh ! M'sieu vous êtes trop bon ! Me proposer du travail, ben sûr j'dis ouais ! Vous aurez une chambre pour mouais dans vote château ?

Elle commença à manger les bonbons

M'sieu, ça peut pas m'coller aux dents, il y a longtemps qu'j'en ai plus...

Tout en suçant bruyamment son bonbon elle leur dit :

J'nettoie le bureau à steure ? Et j'commence quand au château ?

[hrp]Lexique du patois charentais :
à steure = maintenant ou à cette heure
[/hrp]

Pandacool a écrit:
" Oui Toinon, si dame Eloin nous attribue la grande maison que nous lui avons demandé, vous disposerez d'une chambre sur place, ce qui vous évitera bien des trajets et aurez tout l'espace désiré pour les communs, salles pour la lessive, le repassage et autres tâches ménagères.
Vous serez très satisfaite et nous aussi d'ailleurs car mon travail au Conseil Municipal semble plus prenant que prévu et vous serez d"une grande aide à Phyla. Je suis sure que vous l'apprécierez beaucoup

Je vous préviens dès la date de notre aménagement.'

Pandacool a écrit:
Après bien des nuits passées dans le bureau, Panda et Phyla découvrirent la nouvelle auberge qui venait de s'ouvrir et décidèrent d'aller s'y restaurer et dormir en attendant que soit aménagée la belle demeure que dame Eloin avait finalement accepté de leur octroyer.

Puis, la routine de la vie bordelaise prit le dessus. Panda était fort pris par sa fonction de conseiller au commerce au Conseil Municipal, par son élevage de cochons et Phyla était heureuse d'apporter son aide en achetant un champ de maïs.

Puis, soudain, une idée folle avait fait son chemin. La vente aux enchères d'une soirée passée avec un membre du Conseil Municipal.

Idée folle mais combien utile pour les finances de la ville!

Jean avait misé 150 écus pour passer une soirée avec Panda et ce dernier voulait s'efforcer qu'il ne regrette pas son argent.

Il se dit donc qu'il serait intéressant de lui faire visiter sa cave, de parler économie et ensuite de terminer la soirée avec leurs amies à la nouvelle auberge où il chargerait son ami Hub de servir quelques merveilleuses bouteilles, fierté du terroir bordelais.

Il rangea donc son bureau et envoya une belle invitation à Jean pour qu'il vienne l'y rejoindre.

Pandacool a écrit:
Plus une goutte de vin en futs dans sa cave, il était grand temps de songer au ravitaillement et à la rentrée. Panda s'installa à son bureau et commanda une réserve de tonneaux et puis se leva et se dirigea vers le marché.
Il lui fallait à présent acheter une grande quantité de raisins. Il savait, dieu merci, où s'adresser pour acheter les plus beaux fruits de Malbec, ceux qui une fois filtrés, donneraient les meilleurs vins tant convoités.!


Il emporta une bourse bien garnie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://archivesbordeaux.forumactif.com
jeankerner



Messages : 31
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Aide-archiviste de la Halle de Bordeaux

(14 décembre 1458) Empty
MessageSujet: Re: (14 décembre 1458)   (14 décembre 1458) EmptyJeu 21 Oct - 18:50

Phyladelphia a écrit:
Panda avait demander à Phyla de lui reservé sa récolte de mais
Ce qu'elle avait fait
Elle venait l'avertir que sa récolte était dans les sacs
Elle frappa à la porte

- Toc toc toc...


Pandacool a écrit:
Panda s'étonna d'entendre frapper à la porte. Plus encore lorsqu'il ouvrit la porte de voir Phyladelphia. Il embrassa son amie.
Ah, tu es à Bordeaux....! Ca me fait plaisir de te voir. D'autant qu'il semble évident que tu préfères parcourir les chemins avec ton frère. La vie citadine doit te sembler bien monotone.. pourtant elle est parfois animée aussi!
J'ai appris que tu repars très bientôt. Je suis très heureux que tu penses à moi pour le maïs, car sans toi les braves cochons auraient bien du mal à grossir!

Mais entre, que je te fasse déguster un nouveau cru de vin blanc doux que tu aimeras sans doute bien mieux que le rouge!


Panda alla chercher deux verres et ils trinquèrent à leurs vies, si différentes!


Phyladelphia a écrit:
Phyla souria a cet acceuil et lui rendit son bisous

Oui c'est vrais, j'ai oublier que j'aimais voyager...
Je veux bien gouter à ton vin doux, tu sais que j'adore sa Razz
Je suis ravie de te vendre mon mais...
Je n'oublie pas que j'ai le champs grace a toi !
Oui, nous remontans sur Angoulème David doit escorter un personnage
Alors je l'accompagne


Elle s'assit sur le siege que lui designait Panda


Benedictt a écrit:
Ben entra dans l'impasse et se dirigea vers le bureau de Panda. Il poussa la porte et entra. Cela faisait des mois qu'il n'etait pas venu ici. Il avait ete le premier peut etre meme le seul a repondre quand Panda avait lance son idée de confrerie. Depuis beaucoup de chose s'etaient passées, Panda été parti puis revenu, Ben avait ete propulsé a la mairie, puis en avait ete délogé par des armes politiciennes. Depuis il avait adhéré a la guilde des Commerçant et avait créer le dépot de Guyenne.

Il y a quelqu'un? Panda tu es la? J'ai réfléchi a notre discussion en taverne d'hier soir....


Pandacool a écrit:
Panda leva la tête car il faisait ses derniers préparatifs avant un voyage éclair.
Il ouvrit la porte et vit avec plaisir Benedictt qui l'attendait. Il le salua courtoisement et le fit entrer:


Content de te voir, Ben. Je dirais presque de te revoir. J'espère avoir assez de temps à te consacrer de suite, car je pars sous peu mais ferai tout pour être présent en même temps Rolling Eyes


Benedictt a écrit:
Je ne m'attarde pas trop mais j'ai fait un bref calcul et je me demandais ce que tu pensais d'un prix des tonneaux de vin a 55 écus. Je me charge de fournir le bois car on est un peu a court ces derniers temps ici et j'ai un charpentier bordelais qui me ferait les tonneaux. Si ca te conviens il me faudrait 80 tonneaux de vins dans les semaines a venir par livraisons de 10 a chaque fois. Biensur pour le moment on est encore en pour parler et je ne voudrais gener la mairie car il semblerait que le maire fasse de grosses commandes lui aussi. J'aurais aimer en parler avec lui mais il ne vient plus sur la halle depuis son election.


Pandacool a écrit:
Je crois que j'ai cela en stock! Une dizaine de tonneaux. Pourtant je viens d'en vendre quelques uns.
Je te confirmerai le prix en taverne ainsi que mes besoins en tonneaux vides. Mais le prix que tu offres est serré car il y a de fortes demandes pour l'instant.
A vrai dire, c'est le raisin qui commence à me manquer! D'autant plus que je veux présenter un gamme assez complète à la prochaine foire au vin.


Pandacool a écrit:
Quelque semaines plus tard! Bordeaux avait été durement menacée et la loi martiale avait refroidit l'engouement pour la foire aux Vins.
A présent que les étrangers étaient à nouveau admis dans la Capitale, il était temps de s'occuper à nouveau de ce qui, petit à petit, faisait la réputation du bordelais et de toute sa région. Panda se dit qu'il était temps de réunir tous les cavistes pour leur expliquer ses projets.


--Toinon a écrit:
(14 décembre 1458) 826580LaToinon


La Toinon arriva avec sa légendaire brouette... mais vide aujourd'hui...

Elle tourna la clé dans la serrure et une fois rentrée, se mit les mains sur les hanches et parla toute seule.


Ohhhh ! D'la poussière partout !!! M'sire Panda m'a point fait cheurcher. Les hommes et la poussière.. Pff !!

Elle prit un balai et un chiffon et se mit à l'ouvrage.


Pandacool a écrit:
Oh, madame Propre est passée. Quelle perle cette Toinon !


Archivé, au 18 Janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




(14 décembre 1458) Empty
MessageSujet: Re: (14 décembre 1458)   (14 décembre 1458) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(14 décembre 1458)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jaja38 - 22.III.1458 - C - Trahison
» Communiqué n° 1458-3 Loi sur l'Éligibilité du 30 Septembre 1457
» Semaine du 4 décembre 2011
» Arrivage Signature - 8 décembre 2011
» Samedi 10 décembre : la Géhenne ! Les Astres sont alignés !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de la ville de Bordeaux :: RP Lieux :: Bureau de Pandacool 4 Impasse Rue Neuve-
Sauter vers: