Archives de la ville de Bordeaux

Archives de la Halle des RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 24 août 1458

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Messages : 281
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Archiviste de la Halle de Bordeaux

24 août 1458 Empty
MessageSujet: 24 août 1458   24 août 1458 EmptySam 2 Oct - 22:47

Cedrick16 a écrit:
mise en post it le temps des élections {C_c}

Citoyens, citoyennes, il est temps de faire un choix pour élire le représentant de Bordeaux devant la France et devant le monde.
Ainsi, moi, j'ai décidé de me présenter en tant que futur maire de Bordeaux.
Abordons, sans plus tarder, les sujets les plus importants:

1) La famine

Depuis un certain temps, de nourriture à Bordeaux. Tout lemonde cherche à savoir pourquoi nous sommes dans une telle crise. Remontons àla source du problème: Nous sommes dans une période de vacances et beaucoup de gens préfèrent consacrer leurs vacances au très haut. Ce qui fait que nos artisans et paysans ne sont pas tous présents pour nous fournir la nourriture. Tout porte à croire que les choses s'amélioreront après les vacances, mais actuellemnt que faire pour Bordeaux et nos citoyens qui meurent de faim. Voici mes solutions
-Faire importer quotidiennement de la nourriture
-Faire importer plus de matériel afin que le peu d'artisans qui nous reste puisse travailler pleinement

2) Le dépeuplement

Et un problème en amenant un autre, nous remarquons que les bordelais ne trouvant pas à manger vont se nourrir ailleurs abandonnant notre belle cité qui ne le mérite pas. Ce qui dépeuple la ville mais il n'y a pas que cette cause. Le manque d'animation aussi peut en etre un facteur.
Voici mes solutions:
-Organiser des spectacles et des concours
-Regler le problème de la faim (voir "Famine')

3) La crise économique

Les caisses de la ville sont vides. Notre ville est endettée jusqu'au cou. Pourtant, certains des précédents maires ont trouvé juste de réaliser une levée d'impôts. Bien sur, cela avantage la population, mais voyons les choses d'un tout autre angle. Raison pour laquelle je propose les solutions suivantes:
-Proposer une réductions d'impôts
-Faire ouvrir d'autres mines, en accord avec le palais ducal et le commissaire aux mines
-Veiller à ce qu'aucune spéculation ou escroquerie n'est lieu au seil de la communauté et pour cela

4) Divers

Toute ville a besoin d'activités quotidiennes et d'une armée forte et soudée. pour cela, j'envisage de:
-Faire naitre une alliance entre la maréchaussée et l'OST
-Organiser des récrutements outre que sur la halle, comme par exemple, dans les tavernes ou l'on passera régulièrement vous parler des avantages et intérets qu'il y a à rejoindre les forces de sécurités bordelaises


Pour tout point qur lequel vous aimeriez eclaircissement, écrivez-moi! Je suis disponible tous les jours et je promets de repondre à vos messages dans les 48 heures qui suivront votre envoi de la missive.


Merci et n'oubliez pas depasser à lamairie voter pour bordeaux, donc pour moi!!!



Messire_ispica a écrit:
Content de voir enfin un candidat proposer un programme, aussi maigre soit-il, Ispica lu avec attention le programme de messire Cedrick pour y apporter son opinion et ses critiques.

Il s'inclina pour le saluer.


Bonsoir messire, permettez-moi de réagir à votre programme. Après tout un programme c'est fait pour être débattu, vous en conviendrez...

Il toussota avant de reprendre.

Je vais donc tout reprendre point par point.

- Premièrement, la famine, titre ô combien terrifiant.
Sachez qu'importer de la nourriture n'est qu'une solution à court terme, car cela concurrence tout simplement les honnêtes travailleurs Bordelais. Personnellement, je pense que cette méthode ne doit être utilisée qu'en période de crise, mais ne peuvent être un point de programme sur 30 jours.

- Deuxièmement, le dépeuplement. Sachez messire que depuis quelques temps Bordeaux s'est repeuplé. Certes, douloureusement et lentement je vous l'accorde, mais nous étions à 130 habitants il y a plusieurs semaines...Ce n'est plus le cas.
L'animation n'est pas un facteur agissant sur le peuplement. Récemment, un concours de tir à l'arc a été organisé, une vente aux enchères également, et bientôt arrive l'élection de Miss Bordeaux. La Mairie actuelle se bouge, ce qui n'était plus arrivé depuis longtemps.
Pourtant cela agit-il? Non, ça ne repeuple pas, ça permet juste de garder les habitants actuels, ce qui est déjà une forte affaire, croyez-moi.
Une des causes principale et valable, est que dans une capitale, on ne peut avoir qu'un seul champ, contrairement aux autres villes. Voilà un vrai facteur et un vrai désavantage par exemple.

Pour le peuplement, la solution est d'accompagner les nouveaux habitants, c'est ce que le tribun et la mairie entreprennent actuellement.

- Troisièmement, la crise économique.
Messire, les caisses ne sont pas vides ! Grâce aux accords commerciaux, la mairie dispose de liquidités. Cela permet d'acheter des denrées et de subvenir aux besoins des Bordelais. La prétendue famine n'a en réalité duré qu'un seul jour, car la mairie a pu réagir à temps.
Pour ce qui est de la dette, toute les mairies Guyennoises en ont, nous ne sommes pas une exception. Mais sachez que depuis notre arrivée en mairie, celle-ci s'est réduite.

Ouvrir une mine ne vous aidera en rien messire. Et cela me paraît tout à fait incohérent, sachant que les mines actuelles ne sont jamais pleines.

-Enfin, le point 'Divers'


Ispica prit un verre d'eau avant de continuer.

Dans ce point divers, vous parlez de l'ost. Avec qui pourriez-vous mieux en parler, sachant que je suis sergent-chef de la garnison de Bordeaux.
L'armée est forte et soudée rassurez-vous. Nous avons même la plus grosse garnison de Guyenne et je peux même vous certifier qu'elle participe activement pour aider la mairie pour des approvisionnements ou autres.

Une alliance avec la maréchaussée est impossible. Des buts et une organisation différente, des groupes armés différents : une collaboration peut-être, mais détaillez je vous prie...

Puis, pour le recrutement, sachez que cela fait des mois que je recrute pour Bordeaux, tâche désormais effectuée par Arrander. Ce qui m'intrigue est que vous exposiez le fait de vouloir faire mieux, mais permettez-moi de vous dire que vous ne faîtes même pas encore parti de l'ost.

Des débats sur ce point me semblent donc être tout à fait prématurés...

Jeankerner a écrit:
Jean, qui se promenait sur la Halle, vit le Sener Cedrick afficher son programme électoral.

Curieuse nature, se dit Jean en lui-même. La dernière élection s'est déroulée dans une absence de débat et de programme, et voilà qu'à peine une quinzaine de jours se sont passés, et déjà les prétendants se présentaient.

Jean s'approcha alors un peu, et lu le programme.


Adiou Sener Cédrick !
Vous vous lancez dans une bien périlleuse aventure, et j'espère que le résultat sera à la hauteur de vos attentes.

Permettez-moi de poser quelques questions concernant votre programme, dans un souci de compréhension de ma part.


Concernant votre chapitre sur la famine, vous dites :
Citation :
Remontons àla source du problème: Nous sommes dans une période de vacances et beaucoup de gens préfèrent consacrer leurs vacances au très haut. Ce qui fait que nos artisans et paysans ne sont pas tous présents pour nous fournir la nourriture.
Etes-vous réellement persuadé que la seule raison de cette pénurie est la période de retraite ?

Vous dites ensuite :
Citation :
Tout porte à croire que les choses s'amélioreront après les vacances
Donc pourquoi proposez-vous des importations si les choses s'arrangeront d'elles-mêmes ?

Un point qui est sur la famine, mais également sur l'aspect économique : vous dites vouloir importer, tout en disant que les caisses sont vides. Ma question est de savoir comment comptez-vous acheter des marchandises à l'extérieur avec des caisses vides ?

Toujours sur votre idée d'importation, je me demande quel devient l'intéret pour les bordelais de produire des marchandises, si c'est pour retrouver celles de la mairie sur le marché ? Car je croyais qu'un Bordelais qui ne vend pas, c'est surtout un bordelais qui n'achête pas.

Vous dites ensuite, sur la crise économique :
Citation :
Veiller à ce qu'aucune spéculation ou escroquerie n'est lieu au seil de la communauté et pour cela
Pour veiller sur le marché, il faut un mandat qui coute de l'argent, ce qui est dur à faire avec des caisses vides, donc comment comptez-vous faire ?
Et vous semblez ne pas avoir fini votre phrase. Il faut pour cela ...


Dans votre chapitre sur le dépeuplement, vous dites :
Citation :
Ce qui dépeuple la ville mais il n'y a pas que cette cause
Quelles sont donc ces autres causes, et comment comptez-vous les prendre en compte ?

Finalement, aux vues de votre programme, vous proposez :
Citation :
-Organiser des spectacles et des concours
-Regler le problème de la faim (voir "Famine')
Je vous rappelle juste qu'au temps de la Rome antique, celle que certains historiens ont appelé la Décadente, les politiciens avaient pour programme : panem et circenses, du pain et des jeux. Et cela était fait surtout dans un but de contrôle du peuple.
Est-ce un programme sensiblement pareil que vous proposez ?


Devant tant de questions, Jean fila à la taverne la plus proche, pris une choppe de bière, et revint s'assoire afin de pouvoir entendre Cédrick.

Cedrick16 a écrit:
Cédric était très ému de voir que des personnes avaient entendu son message. Cependant, ceux-ci n'avaient pas tout compris et il prit alors la peine de les éclairer

Tout d'abord merci d'avoir daigné prendre la parole et je vous remercie particulièrement sire Ispica pour les précisions que vous m'avez apportées.

Parlant de la pénurie de nourriture, j'ai proposé pour solutions de faire importer de la nourriture mais aussi de faire importer d'autres matériaux indispensables à nos artisans pour qu'ils puissent travailler aisément. Je compte utiliser ces solutions pour parer définitivement à cette pénurie, et non, utiliser ceci comme unique solution. Vous l'avez vous même dit, la pénurie alimentaire n'a pas duré longtemps. Ainsi, je n'emploierai ces mesures que lorsqu'une nouvelle crise se présentera. Pour le reste, il faut bien être prévoyant, ainsi la nourriture importée sera stockée et servira alors de rempart pour prévenir toute autre rechute.

Concernant le dépeuplement, mes solutions sont justement destinées à garder le peu d'habitants qu'il nous reste. Je félicite d'ailleurs les initiatives qui ont déjà été prises. Mais une capitale comme la notre fait parfois office de beaucoup de curiosité de la part de nos voisins. Mes propositions sont aussi destinées à attirer d'autres touristes et même, si possible, à leur permettre de venir s'installer ici. Bien sur, je ne compte aucunement rivaliser avec les autres villes du duché.

Pour la question des dettes, vous avez raison, toute ville en a, mais étant donné que nous sommes la capitale de la Guyenne, il faudrait que nous soyons un modèle pour les villes avoisinantes, donc que nous soyons les premiers à réduire nos dettes, n'êtes-vous pas d'accord?




Il se tourna ensuite vers le sire Jean

Sire Jean, permettez moi a présent de répondre à vos préoccupations

Citation :
Êtes-vous réellement persuadé que la seule raison de cette pénurie est la période de retraite ?

Non, ce n'est sans doute pas la seule raison, mais la raison la plus évidente.
Bien sur, un manque de matières premières peut aussi en être la cause. Je me souviens moi même d'avoir entendu un sire dire: Les boulangers manquent de bois pour exercer leur métier.

Citation :
Donc pourquoi proposez-vous des importations si les choses s'arrangeront d'elles-mêmes ? Ma question est de savoir comment comptez-vous acheter des marchandises à l'extérieur avec des caisses vides ?

J'ai dit que les choses s'amélioreraient surement, mais sait-on jamais. Et, à la suite d'un précieux renseignement donné par sire Ispica, j'ai pu apprendre que les caisses n'étaient plus aussi vides qu'autrefois, mais je prévoyais d'utiliser mes propres ressources et les ressources provenant des impôts que nous obtiendront de la population pour acheter de la nourriture de l'extérieur.

Citation :
Est-ce un programme sensiblement pareil que vous proposez ?

Non, je ne pense pas faire comme les romains. Je parle ici de distraction, car il y a peu l'ambiance en ville n'était pas terrible. C'est d'animation qu'il est question.


Il se tourna ensuite vers l'assistance et dit:

J'espère que mes réponses seront satisfaisantes et si vous trouvez toujours des anomalies dans mon programme, faites-m'en part, car "c'est en forgeant qu'on devient forgeron".
Merci et n'hésitez plus, allez à la mairie et faites votre choix.




Jeankerner a écrit:
Jean, assis confortablement, avait écouté les réponses de Cédrick. toutefois, il ne put s'empecher d'intervenir à nouveau.

Excusez-moi Sener Cédrick, mais

- Parlant du dépeuplement, vos solutions sont un marché fourni et de l'animation. Pensez-vous réellement que cela soit suffisant, dans le sens où ce sont actuellement les touristes qui fournissent le marché, qu'ils ont un avantage certain en possédant deux champs, et que l'animation existe aussi dans leurs villes respectives ?

- Vous dites ensuite que la dette doit être réglée dans un souci de modèle vis-à-vis des autres villes du Duché. Pensez-vous que cela soit réellement un objectif si essentiel, dans le sens où la dette peut encore courir un temps certain, le Duché étant actuellement en positif ? Mais aussi si l'on part dans l'idée qu'une ville qui a des dettes, c'est aussi une ville riche qui a des liquidités (ou au moins un stock) ?

- Quand vous parler d'importer avec vos ressources et celles des impots, vous parlez des impots que vous voulez diminuer ?

- Vous ne répondez pas à ma question sur la surveillance du marché, ni à celle concernant les causes du dépeuplement.

- Excusez-moi de ne pas être d'accord avec vous sur un point : vous proposez bien du pain et des jeux. vous pouvez appeler cela des distractions, de l'animation ou tout autre synonyme, mais l'esprit reste le même.

- Et enfin, je me demandais si vous pensez qu'il faille agir sur le manque d'hétérogènéité des métiers et champs ? et si oui, comment comptez-vous faire ?

- Et également j'aurais voulu savoir ce que vous pensiez de la mise en place d'une grille de prix.


Finalement, Jean se reservi à nouveau une choppe, écoutant les réponses de Cédrick.

Cedrick16 a écrit:
Citation :
Parlant du dépeuplement, vos solutions sont un marché fourni et de l'animation. Pensez-vous réellement que cela soit suffisant, dans le sens où ce sont actuellement les touristes qui fournissent le marché, qu'ils ont un avantage certain en possédant deux champs, et que l'animation existe aussi dans leurs villes respectives ?

Je ne pense pas m'arreter a un marché fourni et de l'animation mais les utiliser comme moyen pour permettre aux habitants de ne pas aller ailleurs chercher ce qu'ils ont ici. L'avenir nous dira si mes mesures auront été suffisantes ou pas, et si non, j'anticfiperai avec d'autres solutiions. On ne peut jamais savoir a l'avance si une décision plaira ou non, mais on peut très bien prendre quelques précautions et je compte payer nos dettes grace aux impots que je vais diminuer momentanément

Citation :
Et enfin, je me demandais si vous pensez qu'il faille agir sur le manque d'hétérogènéité des métiers et champs ? et si oui, comment comptez-vous faire ?

Le tout est une question d'organisation et de guidance. Proposer des choix de métiers aux habitants en tenant compte des besoins de la ville, c'est aussi une de mes solutions pour Bordeaux. Mes projets d'animation semblent ne pas vous plaire. L'esprit est de distraire la population. Je compte organiser un concert dans le mois de Septembre, je donne meme parfois des mini-concerts en taverne, le tout pour la distraction de nos concitoyens. Et escusez moi mais je n'ai pas compris votre qustion sur la sécurité. Et concernant la dénommée grille de prix, je trouve que c'est une idée qui doit toujours se maintenir. Et j'aimerais tenir en soulignant un point: Mon équipe municipale n'est toujours pas encore achevée alors si vous connaissez des personnes qui souhaiteraient y adhérer qu'elles me fassent signe et nous discuterons de tout cela. Sur ce, j'espere que mes reponses vous auront satisfaites.


Jeankerner a écrit:
Jean qui était à coté à disserter avec le Sener El_Barto, revint sur l'estrade de Cédrick afin d'entendre ses réponses.

Excusez moi Sener, je discutais avec un autre candidats.

concernant vos réponses :

- vous dites que vous anticiperez avec d'autres solutions. Les connaissez vous déjà, ou bien attendrez-vous que le dépeuplement continue pour les chercher ?

- Vous dites vouloir payer les dettes ducales avec la diminution des impots ? J'avoue ne pas comprendre cette phrase.

- Ma question sur la sécurité, c'est que vous n'aviez apparement pas fini votre phrase. je me demandais donc quelle était la fin de celle-ci.

Et je précise que je ne rejette pas vos idées d'animation, bien au contraire. C'est juste qu'un programme municipale qui repose sur du pain et des jeux ne me semble pas des plus appopriés

(archivage terminé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://archivesbordeaux.forumactif.com
 
24 août 1458
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jaja38 - 22.III.1458 - C - Trahison
» Communiqué n° 1458-3 Loi sur l'Éligibilité du 30 Septembre 1457
» Janvier 1458
» [TOP] Skal - Diffamation - 15/08/1458 (relaxe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de la ville de Bordeaux :: Mairie - Divers :: [RP] Programme électoral de Cédric - 24 août 1458-
Sauter vers: