Archives de la ville de Bordeaux

Archives de la Halle des RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 Le 22 octobre 1458

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Messages : 281
Date d'inscription : 26/06/2010
Localisation : Archiviste de la Halle de Bordeaux

Le 22 octobre 1458 Empty
MessageSujet: Le 22 octobre 1458   Le 22 octobre 1458 EmptySam 15 Jan - 15:25

Kateyll a écrit:
Kate était partie pour sa ronde de nuit. Elle avait remonté son col jusqu'aux oreilles et avait la main sur son épéé. La prudence était toujours de rigueur. Elle passait chaque nuit accompagné de son fidéle Ambrouille qui quoiqu'il arrive se trouvait toujours en alerte avant elle. Un simple grognement, et elle savait qu'une personne s'approchait.

Elle avait toujours eu de la chance jusque là et n'avait croisé que des hommes ou femmes qui rentraient chez eux aprés une nuit en taverne ou les voyageurs qui entraient ou sortaient de la ville.

Un coup à la porte de Bordeaux, et elle voyait le campement de l'armée, puis en faisant le tour jusqu'au port, elle apercevait les bâteaux et leur ombre immense qui se dessinaient sur la Garonne. Elle observa les rats qui grimpaient sur les cordages de ce bâteau à quai et en vente et qui n'attirait personne. Ca commencait à devenir une vraie arche là-dedans.

Kate continua son petit tour, puis retourna dans les rues de la ville. Tout était calme mais pour combien de temps encore.

Enfin vint l'heure de faire son dernier tour sur les remparts avant l'ouverture des portes de la ville.

La nuit avait été sereine et froide mais au moins pas d'échauffourée, elle n'avait plus qu'à passer au palais pour faire son rapport, prendre ses ordres et allait se coucher jusqu'à la prochaine.

Kateyll a écrit:
Kate avait décidé de suivre Manon dans sa première garde, ne serait-ce que par solidarité par ces temps troublés. Ambrouille sur ces traces, elle avait rejoint Manon à la sortir de l'église, elle avait compris son besoin de prière. On est jamais rassuré la première fois. Elles reprirent le chemin des remparts

En général, on en fait deux fois le tour, mais on se ballade aussi dans les rues de Bordeaux. Tu vas voir la nuit, la vie est différente et çà jusqu'au petit matin où là c'est les boulangers et autres artisans qui arrivent pour travailler

Kate remonta son col, pour se proteger, la nuit était fraîche, elles s'arrêterait au bureau de la douane pour se réchauffer un peu avant de repartir. Elle continuèrent la ronde dans le silence, Kate laissant découvrir Bordeaux la nuit

Manonlapetite a écrit:
Après son court passage à la basilique, Manon rejoignit Kateyll pour sa première ronde sur les remparts. Après avoir marché un petit moment en silence, Manon la remercia à voix basse

"C'est gentil de m'accompagner. C'est vrai que Bordeaux est différente de nuit. Pourvu que tout reste tranquille ainsi..."

La nouvelle recrue sourit.

Dragones a écrit:
Dès qu’ils furent en terre Guyennaise, ils avaient été sur le garde même s’ils avaient eu l’assurance qu’ils ne risquaient rien.
Bien des campements furent croisé et missive dû être montré indiquant leur autorisation de passé.
Cela leur mit un peu plus de temps avant d’arriver devant les portes.
Comme promis bucheron se positionna à quelques pas en arrière de sa belle savourant ses courbes tout en échangeant de douce parole.

Devant les portes, ils furent bloqués…
Ouvrez les portes !
Je suis Dragones de la Mirandole et de Tinùviel, accompagné de sieur Bucheron !
Nous sommes attendus ! Ouvrez !

Kateyll a écrit:
Kate venait ouvrir les portes de la ville à la même heure que d'habitude. Un flux de personne commençait à entrer dans la ville. Elle aperçut une dame qui semblait bien pressé et lu la lettre qu'elle lui présentait

Bien le bonjour, Dame, vous pouvez passer, vos papiers sont en régles. Je vous souhaite un bon séjour parmi nous

Elle observa un peu les gens qui pénétraient dans l'enceinte puis prit la direction de son bureau

Manonlapetite a écrit:
Cette fois ci elle serait seule pour faire sa ronde.

Kate l'avait gentiment accompagnée la première fois, mais ce soir, la solitude serait la bienvenue.
Sortant de taverne, Manon retrouva le silence, un silence apaisant qui l'aiderait peut être à réfléchir aux évènements de la journée et à cette lettre reçue.

Seul le vent mugissait à travers les créneaux, la transperçant, la faisant frissonner. Mais malgré le froid, elle cherchait tout en arpentant le rempart qui surplombait le port, comment - ou plutôt pourquoi - deux hommes qui ne se connaissaient pas, étaient arrivés à une conclusion identique sur une affaire aussi délicate.

Kateyll a écrit:
Kate avait commencé son tour de garde comme à son habitude, son ami fidèle à ses côtés. Elle était plus inquiète que d'habitude, sa main n'arrêtait pas de passer sur le pommeau de son épée. Elle commença sa tournée par les remparts. Elle en fit le tour comme à son habitude puis commença à traverser les rues de Bordeaux de part en part. Ils ne rencontrèrent que quelques fêtards tardifs et à priori sans danger.

Après une bonne partie de la nuit, elle reprit le chemin des remparts. Elle vit Ambrouille partir légérement au devant, se mettre à l'arrêt et grogner. Kate s'arrêta pour écouter. Du bruit provenait de la route menant à Blayes. Elle continua de fixer la nuit sombre en se demandant ce qu'il se passait et c'est là qu'elle aperçut nombre de torches allumés. Un campement !

Elle vit enfin un étendard. Elle reprit son souffle soulagée. Elle intima l'ordre au chien de se taire et s'installa un moment sur les remparts pour observer l'installation. Cela vu d'en haut ressembler plus à une fourmilliére tellement tout ce monde bougeait. Mais ca restait en ordre. En un rien de temps, tout fut installé et le silence s'installa. Il ne restait que le feu de camp et quelques gardes pour donner un peu de vie à tout cela.

Kate caressa la tête de l'animal et lui fit signe qu'il était temps de continuer. Cela allait peut être mettre un peu de vie dans la capitale. La fin de sa garde arrivait, il était temps de rentrer faire son rapport et d'aller dormir

Manonlapetite a écrit:
Nuit obscure et froide qui baigne de son silence Bordeaux, dont quelques rues sont encore éclairées par des falots. Suffisant pour trouver son chemin surtout quand on connait si bien le dédale bordelais.

La silhouette frêle marche rapidement jusqu'à atteindre les premiers remparts. Non pas qu'elle y ait quelque chose à y faire, elle n'est pas de garde cette nuit. Juste l'envie. L'envie d'ailleurs, portée par le vent.

Elle fait quelques pas vers l'endroit qu'elle préfère, là où elle s'arrête toujours un peu plus longuement quand elle fait ses rondes. Un renfoncement un peu abrité du vent, qui domine le reste du paysage, un poste d'observation où le regard porte loin.

La jeune femme laisse ses prunelles s'habituer à la nuit noire, sur le qui vive malgré tout. La main sur le pommeau de son épée. Au cas où.
Un léger sourire aux lèvres.

Kateyll a écrit:
Kate file à travers les rues, son chien à ses côtés, les portes de la ville vont bientôt se fermer et un brouhaha lui parvient aux oreilles. Il arrive des remparts, c'est le camp où tant d'hommes et de femmes se sont installés.

Kate prend enfin le chemin des remparts, elle remonte son col jusqu'au nez. le vent et le froid commençent à se faire sentir. Elle pose sa main sur la gourde de vin chaud qui pend à sa ceinture et sent la chaleur.

Merci Pandase dit elle pour elle même

Elle continue tranquillement son chemin, quand Ambrouille se metà l'arrêt et scrute devant lui. Elle pose la main sur son épée, mais le chien ne grogne pas. Elle se rapproche doucement

qui va là

Elle pousse un soupir de soulagement, ce n'est que Manon. Elle s'approche et s'installe prés d'elle.

Tu m'as fait peur, mais çà fait plaisir de te voir

Elle continuent toutes les deux sur le chemin de ronde,jusqu'à avoir le campement des armées sous les yeux. Toute ces torches qui illuminent le vignoble en contrebas. C'est un spectacle des plus rassurants....

Manonlapetite a écrit:
" Tu m'as fait peur, mais çà fait plaisir de te voir "


Le sourire de la petite brune s'agrandit soudain et c'est presque en riant qu'elle répond à Kate


" Je suis désolée, je ne voulais pas te faire peur. Vraiment pas! "


Elle sursaute au contact de la truffe froide du compagnon de ronde de son amie. Sa main s'enfouit dans le pelage.


" Contente aussi de te croiser. J'étais venue réfléchir à notre discussion. Mais ta compagnie est toujours un plaisir, et si tu n'y vois pas d'inconvénient, je vais t'accompagner un peu. "


Manon lui sourit. Elles reprennent leur marche côte à côte, observant avec attention les feux du campement, guettant le moindre mouvement suspect aux alentours.

Viviemoi a écrit:
vivie était de garde cette nuit , elle vint apporter un peu de vin chaud à Kate et Manon,sur les remparts, afin qu'elle se réchauffe un peu, elle était en compagnie d'Arnaulff et Arnaudix de garde à la défense de la ville pour la nuit , leurs bottes raisonnaient dans la nuit noire.................vivie aprçut Kate et Manon dans leur garde
bonjour les filles !! comment allez vous...?
tenez , voici de quoi vous réchauffer un peu!

Vawen a écrit:
C'est emmitouflée dans la couverture de Vivie et avec sa cape sur le dos que Vawen entreprit la longue montée des marches menant aux remparts.

Ses pieds nus et glacés n'était qu'une habitude pour la jeune fille qui servait autrefois d'esclave à son maitre et sans grimace, elle se hissa tant bien que mal sur les hauteurs de Bordeaux.

Se guidant vers le milieu des remparts, elle entendit une voix l'interpellée et reconnut celle de Vivie :


[rp]"- Qui vas là ?!"dis la jeune femme brune, épée en main.

C'est moi Vivie... Vawen, n'ai crainte. Je ne passe que faire un coucou, aux hommes et à toi.[/rp]

Vivie baissa sa garde et pris la jeune femme contre elle avant de l'amener au centre des remparts où dansaient les flammes d'un feu allumer en cette froide nuit d'automne.

Kateyll a écrit:
Kate avait pris sa garde comme à son habitude avec Ambrouille à ses côtés. Elle commençait sa première ronde sur les remparts, bien emmitouflée dans son col. Entre la pluie et le froid, elle était transi. Quelques Braseros avaient été allumé tout au long du parcours et c'est avec plaisir qu'elle pouvait se réchauffer un peu.

Le chien se mit à grogner, Kate se retourna pour regarder qui arrivait, la main sur le pommeau de son épée et l'autre sur la tête du chien pour lui montrait qu'elle avait entendu. Il se tut aussitôt. Elle continua à scruter l'obscurité et aperçut Vivie et ses coéquipiers. Elle les accueillit avec joie et but avec plaisir une gorgée de vin chaud qu'elle lui tendait. Une discussion un peu animée s'engagea avant qu'ils ne se rejoient par Vawen. Et ils reprirent le chemin de ronde ensemble. La nuit leur semblerait plus courte à plusieurs....

Alonzo a écrit:
A travers la brume et la rosé, le jeune homme suivait le chemin longent le fleuve depuis plusieurs heure. Tirant sa charrette pleine de denrées pour ses projets futurs. Il continuait d’avancer à bon rytme avec pour seul compagnie le chant des oiseaux bien matinaux et le bruit de la Garonne qui suivait son cour à coté du lui.
Enfin les remparts impressionnant de Bordeaux commençait à se déssiné devant lui, au fur et à mesure qu’il s’approcher de la ville il entendait déjà les soldats Poitevins s’activé, relevé leurs tours de garde et se préparé pour la journée à venir.
Maintenant il pouvait distingué la grande porte de sud de Bordeaux, et les hommes et femmes en haut des remparts scrutant inlassablement l’horizon toutes les nuits depuis pas mal de temps maintenant.
En entrant dans la ville, tout était déjà bien réveillé, Alonzo lui allait rentré chez lui et se mettre au travail sans plus attendre.

Vawen a écrit:
C'est emmitouflée dans la couverture de Vivie et avec sa cape sur le dos que Vawen entreprit la longue montée des marches menant aux remparts comme dans la nuit.

Ses pieds nus et glacés n'était qu'une habitude pour la jeune fille qui servait autrefois d'esclave à son maitre et sans grimace, elle se hissa tant bien que mal sur les hauteurs de Bordeaux.

Se guidant vers le milieu des remparts, elle prit place sur l'un des créneaux et s'installa, les jambes dans le vide, le regard ailleurs, pensive.

Viviemoi a écrit:
vivie inquiète pour Vawen , vint voir si elle ne se serait pas réfugiée sur les remparts , elle là vit assise là, dans la couverture et la cape, vivie vint s'asseoir près d'elle silencieuse, elle la prit dans ses bras , sans mot dire, et la berca doucement essayant d'être réconfortante, elle déposa un bisou sur les cheveux de vawen

Kateyll a écrit:
Kate avait repris ses gardes mais elle ne les faisaient pas en solitaire. C'est accompagné de quelques maréchaux supplémentaires qu'elle commença sa ronde habituelle. Elle rencontra des personnes qu'elle n'avait encore jamais vu dans ses promenades bordelaises et vit aussi arrivée Mayouche. Elle fut heureuse de la revoir, elles s'étaient rencontrées pendant son court séjour à Marmande et c'est avec plaisir qu'elle l'accueillit dans l'équipe de la soirée.

Elle s'arrêta un moment en haut des remparts, et fut surprise de ne découvrir que le noir, plus de torches qui illuminaient le camp poitevin, plus de tentes, plus personnes. Ils continuèrent leur chemin en arpentant les rues de Bordeaux .....

Kateyll a écrit:
Kate avait rejoint le groupe de Manon pour la nuit. Elle avait voulu être là pour celle-ci. Le groupe commença sa garde par les remparts mais la neige s'etait mise de la partie et ils virent la campagne environnante se recouvrir d'un beau manteau blanc.
Kate remonta son col pour recouvrir nez et oreilles

Et bien Manon, on va pas avoir très chaud

Ils continuèrent leur tour de garde et se refugièrent de temps en temps dans le bureau de la Douane que Kate laissait constamment ouvert avec un bon feu à l'intérieur. Cette nuit fut aussi calme que les autres même si elle avait un petit goût à part. Tout le monde se sépara au petit matin et Kate se tourna vers Manon pour lui souhaiter bonne chance.....

Manonlapetite a écrit:
Sa dernière nuit de garde sur les remparts de Bordeaux. Et celle ci avait un gout de nostalgie déjà alors même qu'elle n'était pas encore partie.

Manon vit arriver Kateyll avec plaisir parmi les autres maréchaux. Se frottant les mains l'une contre l'autre, elle lui répondit en souriant dans l'obscurité


"Non, ma chère Kate, on ne va pas avoir chaud. L'hiver est bien là et ne nous ménage pas."

La nuit était calme et silencieuse si l'on faisait abstraction des quelques bruits de rue familiers. La gorge un peu nouée, Manon s'appliquait à inscrire chaque détail dans sa mémoire. Elle n'avait pas songé à ce départ comme à une fin mais plus comme à un renouveau, et venait de réaliser subitement qu'elle ne pourrait pas quitter la ville sans un minimum d'aurevoirs.

Au petit matin, la petite troupe fit un détour par le bureau de la douane, où flambait un feu réconfortant.

Le regard perdu dans les flammes, la petite brune se réchauffant les mains devant l'âtre, eut une pensée pour Lui. Il lui faudrait aller jusqu'à Cessac dans la journée. Ce serait un moment difficile.
Repoussant l'idée pour le moment, Manon remercia ceux qui avaient partagé cette nuit de garde. Kateyll profita de ce moment pour lui souhaiter bonne chance. Avec un sourire ému, Manon lui répondit


" Kate... J'ai découvert en toi une personne d'exception. Je regrette de devoir te laisser, nous aurions fait du bon travail pour Bordeaux. Je te souhaite également tout le bonheur possible à toi et à ta petite famille. Continue ce que tu as entrepris! Fais attention à toi surtout. Et merci pour tout ce que tu m'as apporté."

Il y a des rencontres comme ça qui peuvent être de vraies révélations.

Archivage arrêté page 2 au 28 novembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archivesbordeaux.forumactif.com
 
Le 22 octobre 1458
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 29 Octobre 2010
» Festival de La Loupe les 2 & 3 octobre
» [Ch'Ti Bowl] 1 et 2 octobre 2011 - Inscription et Réglement
» Affrontement CDA (2° partie) : vendredi 01 Octobre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de la ville de Bordeaux :: RP Lieux :: [rp]Les nuits sur les remparts et dans les rues de Bordeaux-
Sauter vers: